Une deuxième arrivée au sommet consécutive au Puerto de Ares

0
Ligue 1
La 6ème étape de la Vuelta a España mènera de Mora de Rubielos à Ares del Maestrat sur 198,9 kilomètres. Quatre ascensions seront à monter dont une montée finale au Puerto de Ares à travers la Sierra de Gúdar, une chaîne de montagnes isolée dotée d’une nature magnifique.

Image

Après un départ à Mora de Rubielos, les choses sérieuses débuteront avec une première montée de 3e catégorie, le Puerto de Nogueruelas – 15 km à 4,1 %. Certes, ce ne sera pas une montée compliquée surtout avec son replat sur le sommet. Mais, elle permettra des mouvements de course avec ses pourcentages autour des 7 % au milieu de l’ascension.

Image

Par la suite d’une descente de 9 bornes, la deuxième ascension se présentera aux coureurs : le Puerto de Linares – 6,8 km à 5,1 % avec des lacets au pied puis des routes rectilignes. Les deux premiers tiers de cette ascension seront à plus de 7 % avec un passage à 10 % mais le sommet sera beaucoup plus plat. Ce col sera utilisé pour la première fois par la Vuelta.

Image

Ensuite, ce sera une courte descente et un long passage sur un plateau sur 120 kilomètres environ avec trois descentes. Les coureurs traverseront les localités de Mosqueruela, Villafranca del Cid, Morella et Cati. Au kilomètre 39, le sprint intermédiaire du jour aura lieu à Cati.

Image
Puis, à La Torre d’en Besora, la route va à nouveau s’élever pour rejoindre le pied du Puerto de Culla, dans la Sierra de Gúdar. Cette montée de troisième catégorie sera longue de 4500 mètres à 5,8 % avec des pentes à 9 % au milieu de cette montée. La première moitié de cette montée sera autour des 7 % tandis que la seconde moitié sera plus facile entre 3 et 5 %.

Image

Enfin, après une descente par paliers, les concurrents de cette Vuelta affronteront l’ascension finale vers Puerto de Ares. Avec ses 7,7 kilomètres à 5,2 % de moyenne, ce ne sera pas un assez gros morceau pour faire une grosse différence entre les favoris surtout que les coureurs emprunteront une belle route assez large. Pour débuter cette ascension, le premier kilomètre sera très facile autour des 2 %.

Image

Cela se compliquera un peu sur les deux prochains bornes avec des rampes autour des 5 %. Cependant, il va falloir pour les leaders de rester à l’abri du vent grâce à des équipiers puisque la route n’ pas d’abri naturel. Ce sera surtout au milieu de cette bosse que la différence pourrait se faire avec des portions au-dessus des 6 % avec des passages à plus de 10 %. Malheureusement, les trois derniers kilomètres de montée seront moins exigeants entre 4 et 6 % avec des rampes à plus de 7 % dans les 700 derniers mètres de cette ascension finale.

Image

Les trois premiers coureurs sur la ligne auront des bonifications de temps de 10, 6 et 4 secondes.

Photo : https://www.turismodecastellon.com/

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here