Ça roule…

Une étape en Toscane avec un final en bord de mer à Orbetello pour cette troisième étape

La troisième étape de ce 102e Giro d’Italia sera longue de 220 kilomètres avec une première partie un peu vallonnée avant de s’aplanir pour rejoindre l’arrivée à Orbetello. Les coureurs seront dans la région Toscane tout au long de la journée. La ville d’arrivée sera inédite sur les routes du Tour d’Italie.

D’abord, après un départ à Vinci, les coureurs traverseront les collines autour de Sienne avant d’atteindre la plaine autour de Grosseto en Toscane. Les deux ascensions du jour seront dans cette partie : Poggio All-Aglione et Cantoniena di Montebello – 2900m à 4,2 %. Cette deuxième ascension sera située après un long faux-plat montant de presque 40 bornes.

Ensuite, après une descente de 10 kilomètres, place à plus de 80 kilomètres tout plats. Le peloton traversera Braccagni et Grosseto, avec de monter le court Poggio l’Apparita à monter à 43 kilomètres du but.

Puis, les derniers kilomètres menant à l’arrivée sont absolument plats sur de belles routes larges à travers les cités de Albiano Giannella et Santa Liberata en direction de la Mer. Attention pendant 10 kilomètres, les routes seront exposées au vent sur une digue. Les leaders vont devoir rester vigilants.

Enfin, on retournera sur une digue pour rejoindre la flamme rouge. Une gauche-droite sera placé à 400 mètres de la ligne, attention aux chutes et aux cassures. La dernière ligne droite sera large de 7,5m de large donc le placement sera vital pour l’emporter. La passe de deux pour Pascal Ackermann ?

Les favoris :

⭐⭐⭐ Elia Viviani Pascal Ackermann Fernando Gaviria

⭐⭐ Arnaud Démare Giacomo Nizzolo Caleb Ewan

⭐ Jakub Mareczko Davide Cimolai Sacha Modolo Kristian Sbaragli Matteo Moschetti Enrico Battaglin Viacheslav Kuznetsov

Photo :

2 commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
ipsum odio elit. Nullam ultricies commodo eleifend luctus sit Praesent felis neque.