Ça roule…

Une longue étape Alpestre très sélective vers Valloire

La dix-huitième étape sera le premier rendez-vous alpin de cette Grande Boucle entre Embrun et Valloire sur 207 kilomètres. Trois grands cols seront au menu de cette étape culminant à plus de 2000 mètres d’altitude.

Après être sortis d’Embrun à 11h25, les coureurs auront moins de 10 kilomètres de plaine pour rejoindre le pied de la première difficulté du jour : la Côte des Demoiselles Coifées – 3,9 km à 5,2 %. Au sommet, il y aura un petit passage sur un plateau avant de redescendre en plaine.

Ensuite, les concurrents feront face à un long faux plat montant de plus de 50 bornes à travers les localités de Le Lauzet-Ubaye, Barcelonnette, Jausiers et Saint-Paul-sur-Ubaye. Cette dernière sera au pied du premier col alpin de cette étape : le Col de Vars – 9,3 km à 7,5 %. Ce col est divisé en deux parties. La première, après un premier kilomètre roulant, sera exigeante entre 6,5 et 7,5 % jusqu’à Le Mélezen pour 500 mètres de plat. La seconde partie est bien plus difficile avec dès l’entame de ce tronçon sur deux bornes de nombreux passages à plus 10 %. Enfin, les 2300 derniers mètres seront au-dessus de plus de 8 % avec un sommet à 2109 mètres d’altitude pour entrer dans les Hautes-Alpes.

Après 19 kilomètres de descente et 18 kilomètres en vallée, le Col d’Izoard – 14,1 km à 7,3 % – se présentera sous les roues des coureurs. Les 5 premiers kilomètres seront plutôt roulants malgré un passage à plus de 7 % avant Arvieux. Mais, ce sera dans la deuxième moitié du col que ce sera le plus difficile avec de nombreux passages à plus de 10 % sur des routes rectilignes malgré une courte descente après la Casse Déserte. Mais avant, il y aura quelques lacets à la sortie de Brunissard dans une forêt de conifères. Les derniers kilomètres ne présenteront aucune végétation pour protéger les coureurs.

Puis, les coureurs emprunteront une longue descente de 19 kilomètres jusqu’à Briançon et prendre la direction de Le Monétier-les-Bains pour attaquer la dernière ascension du jour. Ce sera le long Col du Galibier par le Col du Lautaret – 23 km à 5,1 % avec surtout les 8 derniers kilomètres assez exigeants. Il y aura un replat au niveau de la stèle dédiée à Henri Desgrange et jusqu’au tunnel du Galibier. En haut, des bonifications seront attribuées.

Enfin, les coureurs auront une descente de 18 bornes pour rejoindre Valloire. Cette descente sera particulière avec de nombreux virages serrés via Plan Lachat.L’arrivée sera jugée vers 17h30 sur l’Avenue de la Vallée d’Or après avoir emprunté l’Avenue des Grandes Alpes et la Rue de la Setaz avec deux virages à 90 à droite.

Photo : Goelia



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
justo ultricies ut Donec diam Aliquam