Coup de tonnerre à Toronto

0
Ligue 1

Au terme d’un match serré de bout en bout, c’est finalement le Thunder qui aura eu raison de Raptors fatigués avec un succès 98-97 malgré l’absence de Denis Schröder. Une énorme victoire pour les hommes de Billy Donovan à la Scotiabank Arena. 

Le récital de Shai et Chris 

Avec ses 35 points, le canadien n’a pas fait de cadeaux à l’équipe de sa ville natale. La défense des Raptors n’aura pas su trouver la solution pour gêner l’élastique ailier d’Oklahoma City qui n’aura connu qu’une légère baisse de régime dans le troisième quart-temps avant de se ressaisir dans le quatrième en inscrivant notamment le panier de la victoire. Dans le duel de meneur évoqué lors de la présentation du match, c’est l’aîné qui l’a emporté. A seulement deux passes du triple-double (25 pts et 11 rebonds), Chris Paul, en mode vintage, a su élever son niveau pour pallier au manque de son coéquipier allemand. Kyle Lowry aura été plus discret avec 20 points inscrits et six pertes de balle. Il partage tout de même le statut de meilleur marqueur de son équipe avec Fred VanVleet. Du côté des intérieurs, Serge Ibaka n’aura pas su prendre le meilleur offensivement que ce soit sur Steven Adams ou de Nerlens Noel. Avec des problèmes de faute pour Rondae Hollis-Jefferson et un Chris Boucher, une fois n’est pas coutume, un peu tendre défensivement, les big-men d’OKC auront davantage peser dans la raquette.

Un money-time de feu

Alors que les plus gros écarts de chaque côté n’avaient été que de huit points, l’issue de la rencontre s’est décidée au terme d’un dernier quart-temps de folie avec énormément de pertes de balle (17 au total pour les deux équipes) de chaque côté du terrain. A ce petit jeu là, c’est finalement le Thunder qui s’en est sorti, notamment grâce à un panier crucial de Chris Paul, probablement entaché d’un marcher. Avec son jeu en pénétration, Oklahoma a pu tenter presque le double de lancer-francs que des Raptors souvent dissuadés et contrés par la défense des coéquipiers de Shai Gilgeous-Alexander. Elle est peut-être là, la stat clé du match.

 

Au terme d’un match sous haute-tension dont le dénouement fera certainement parler, le Thunder confirme sa marche en avant avec leur 17e victoire de la saison alors que les Raptors, probablement fatigués de leur gros match la veille à Boston, finissent l’année par une défaite à domicile. 

 

Crédit photo à la une : @_kishanmistry

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here