Une mini Tour de Lombardie vers Côme pour conclure la deuxième semaine

Un “avant-goût” de Tour de Lombardie sera au menu de ce 15e acte du 102e Tour d’Italie . L’étape aura un petit air de classique avec ses 232 kilomètres. La deuxième moitié de l’étape sera vallonné en direction de Côme.

D’abord, le parcours couvre 160 kilomètres de routes parfaitement plates avec juste un faux plat dans les 10 premiers kilomètres. Les coureurs traverseront des zones densément peuplées avec des ronds-points, terre-pleins et barrières, des pavés et des ralentisseurs. Les deux sprints intermédiaires auront lieu au kilomètre 93,3 et au km 127,3.

Après Cantù et Erba, le peloton traversera Pusiano et Asso et descendra vers Onno pour filer en bord de lac jusqu’à Bellagio, au pied de la première ascension du jour : Madonna Del Ghisallo. Cette première ascension sera longue de 8,6 kilomètres à 5,6 %. Elle est divisé en trois parties. La première sera longue de presque 4 bornes à 9,2 % avant un replat de 3,5 kilomètres. Enfin, les 1300 derniers mètres seront à 9,6 % avec un passage à 12 %.

Puis, la route est large et monte en épingles jusqu’à Maglio. Là, un virage à gauche permet de prendre la direction de la Colma di Sormano.Cette deuxième ascension sera plus régulière que la première avec 9,6 kilomètres à 6,6 %. Le passage le plus difficile sera après le passage dans Sormano avec un passage à 12 %.


Après la Colma, les coureurs descendront vers Nesso d’abord en faux plat, puis avec une descente technique et des virages en épingle sur une route étroite. Ensuite, ils longeront les rives du lac vers Côme pour un final difficile. La dernière montée sera sévère vers Civiglio, avec des pourcentages régulièrement au-dessus des 10% avec un rétrécissement notable de la route vers le sommet. Cette bosse sera longue de 4 kilomètres 200. Les coureurs redescendent vers Côme pour l’arrivée sur 6 bornes.


Enfin, les 3 derniers kilomètres empruntent de larges avenues dans la ville de Côme, jusqu’au dernier kilomètre qui mène au lac. La ligne d’arrivée sera placée sur la Lungo Lario Trento où on pourrait assister à une nouvelle bagarre entre les favoris.

Photo : Giro d’Italia

A propos de l'auteur

Grand fan de sport depuis de nombreuses années en passant par Franck Vandenbroucke, Michael Jordan, Roger Federer et Ayrton Senna.

Poster un commentaire

dolor. Aliquam suscipit luctus tristique pulvinar amet, Lorem ultricies Donec fringilla