Champions League

Une qualification logique, l’autre méritée

Juventus – FC Porto (1-0 ; cumulé 3-0)

La Juve, sans surprise.

C’était quasiment mission impossible pour le FC Porto, qui se déplaçait dans un stade qui n’a tout simplement pas connu la défaite cette saison. Forte de son très bon résultat du match aller à Porto (0-2), la Juventus se devait d’au moins gérer son avance. Elle aura même fait plus en maîtrisant ce match et en s’imposant à domicile.

La première mi-temps sera totalement en faveur des Turinois, qui multipliaient les opportunités de but. C’est seulement à cinq minutes de la pause que le club Italien va prendre l’avantage au tableau d’affichage : 40ème minute, Maxi Pereira enlève de la main une tentative de Gonzalo Higuain qui prenait la direction des filets. Carton rouge logique pour l’Uruguayen qui venait tout simplement d’empêcher un but. Paulo Dybala se chargera de transformer l’offrande en prenant Iker Casillas à contre-pied, permettant à son équipe de rentrer sereinement au vestiaire.

Au retour sur la pelouse, la Juventus se contentera de gérer sa fin de match, laissant quelques occasions aux Portugais qui ne parviendront pas à réduire l’écart. Le score n’évoluera plus et les hommes de Massimiliano Allegri se qualifient logiquement pour la suite de la compétition. A noter qu’un très bon Paulo Dybala était sur le terrain ce soir, nous confirmant encore une fois son potentiel.

Buteur :

Juventus : Paulo Dybala (sp, 42’)

Leicester – FC Séville (2-0 ; cumulé 3-2)

Leicester réagit et se qualifie.

Le ballon aura été en faveur des Sévillans, mais cela n’aura pas été suffisant. Malgré une première occasion de Samir Nasri, repoussée par Kasper Schmeichel, c’est bien Leicester qui va ouvrir le score à la 27ème minute. Sur un coup franc à presque trente mètres côté gauche frappé par Ryad Mahrez, c’est au second poteau que surgit le capitaine Wes Morgan pour pousser la balle de la cuisse dans le but Espagnol. A noter que l’on venait d’assister au premier but d’un Jamaïcain en Ligue des Champions. Suite à ce but, Séville va d’emblée tenter de réagir avec Wissam Ben Yedder qui verra finalement sa demie volée passer au-dessus du cadre. Le score n’évoluera pas jusqu’à la pause.

Au retour des vestiaires (52’), Sergio Escudero envoie une énorme frappe de trente mètres qui va s’écraser sur le bas de la transversale du club Anglais. Deux minutes plus tard, Marc Albrightton reçoit le ballon à quinze mètres, prend son temps pour contrôler et ajuste enfin une belle frappe sur la gauche de Sergio Rico. L’écart est fait dans ce match, et ce score permettrait à Leicester de se qualifier. 74ème minute, le tournant du match. Samir Nasri écope de son second carton jaune plus que logique pour un coup de tête sur Jamie Vardy, laissant ses coéquipiers à 10 pour le dernier quart d’heure. Avec ce geste, le Français supprimait quasiment les chances pour son équipe de marquer un but et donc arracher les prolongations.

Cependant, à la 79ème minute, Victor Vitolo obtient un penalty suite à une sortie en retard de Kasper Schmeichel. Ce dernier, auteur d’un très gros match, stoppera le pénalty frappé par Steven Nzonzi. Jamie Vardy aura une occasion de 3-0 à la 88ème, mais enverra sa tentative au-dessus. Dans les dernières minutes du match, Joaquin Correa verra sa volée, dernière opportunité de marquer, passer au-dessus. C’est donc Leicester qui se dirige vers le prochain tour.

Sale soirée pour les joueurs de Séville qui avaient su s’imposer au match aller à la maison. Mais c’est une belle preuve de détermination et avec un gros mental que les Anglais ont su profiter de leur but marqué à l’extérieur (2-1) pour s’imposer chez eux et finalement se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue des Champions. Une première pour le club de Premier League.

Buteurs :

Leicester : Wes Morgan (27’), Marc Albrighton (54’)

Martin COLNEY.



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
eleifend felis diam vel, quis, vulputate, ut Donec venenatis, risus. ut libero