Une saison pleine d’espoir pour les Canadiens de Montreal

Si la déception est grande pour Montreal, « meilleur » éliminé des séries éliminatoires, l’espoir lui est grand. Après une année de misère, guère mieux était annoncé pour les coéquipiers de Carey Price. Que les partisans se rassurent, l’avenir semble radieux pour le Tricolore !

 

 

Malgré une bonne saison sur le papier, Montreal est éliminé 

 

96 points en 82 matches est un record égalé du plus grand nombre de points tout en étant éliminé. Les Canadiens de Montreal ont lutté jusqu’à la fin pour obtenir le dernier billet qualificatif. Cette élimination s’est faite aux dépens des Hurricanes de la Caroline et surtout des Blue Jackets de Columbus où joue un certain Alexandre Texier.

 

Alexandre Texier a réussi ses débuts au sein de la NHL

 

La saison des Canadiens est en partie une réussite. Tout d’abord, elle a prouvé qu’elle est une redoutable équipe à 5 contre 5. Avec 196 buts anticipés en 5 contre 5 contre 180 buts en moyenne à travers la ligue et un Corsi de 54%,le Tricolore est une équipe offensive de qualité. Tout ça avec un PDO de 100.1, signifiant alors une saison ni chanceuse ni malchanceuse. Ce bon jeu est à mettre en parallèle avec la saison dernière jugée à raison de catastrophique.

 

Yakuline a prédit 14 des 16 équipes qualifiées – crédit : @batonsrompus Thibaud Châtel

 

Alors, comment expliquer cette élimination ? Plusieurs éléments ont tiré l’équipe vers le bas. Tout d’abord, l’avantage numérique a terminé à la 30èmeplace. Oui, mais Nashville (pourtant qualifié) a terminé à la 31ème place dans cette catégorie. Deuxième élément de réponse, des défaites contre les concurrents directs. Les défaites contre Columbus et la Caroline apparaissent comme les finales perdues pour le CH. Enfin, certaines performances sont questionnables. Carey Price a mal débuté sa saison tandis que son backup Antti Niemi n’a jamais commencé la sienne.

 

 

L’attitude était responsable l’an passé

 

Il y a un an, les partisans exigeaient la tête de Marc Bergevin, directeur général des Canadiens. Le propriétaire “Geoff” Molson a soutenu « MB » en lui laissant ce qui s’apparentait à une dernière chance. Le DG pointe du doigt « l’attitude » de certains joueurs. Sans les citer, Max Pacioretty et Alex Galchenhyuk ont vu leur avenir avec le CH prendre fin. Max Domi s’est amené en échange de « Chucky » et Tomas Tatar (pourtant pas le morceau principal de la transaction) s’est amené contre le numéro 67.

Kotkaniemi au camp de développement au début de saison. Il porte un t-shirt “Attitude is everything” – crédit photo : NHL.com

 

Des sommets personnels atteints pour plusieurs joueurs

 

Max Domi, considéré comme un ailier d’une 40aine de points au mieux, a terminé la saison comme le centre numéro 1 avec un total de 72 points et une fougue qui manquait clairement depuis le départ de P.K. Subban. Un sommet personnel pour lui. Si son Corsi relatif à 5 contre 5 est négatif et que son PDO est à 103.5, c’est qu’il a jouit d’un pourcentage de réussite devant le but plus élevé que la moyenne. Alors oui, il ne fera surement pas deux saisons similaires mais avec un jeu de puissance plus efficace l’an prochain, il pourrait obtenir un nombre de point similaire.

 

Tomas Tatar, lui, est venu à Montreal sans la moindre pression. Refourgué par Vegas, il a finalement terminé la saison avec 58 points et 25 buts. Encore une fois, cela représente un sommet pour le Slovaque. Avec un Corsi relatif de 7.9, il représente avec ses coéquipiers de ligne Philip Danault et Brendan Gallagher la première ligne dominatrice des Canadiens. Ces deux derniers ont obtenu respectivement 53 points pour le centre et 32 buts pour l’ailier droit : un sommet dans ces catégories.

 

Tatar et Domi ont explosé cette saison – crédit photo : RDS.ca

 

Andrew Shaw, Jamie Benn, Jordan Weal, Jonathan Drouin ou même Brett Kulak ont tous, entre autres, performer au-delà des attentes. Le seul bémol est pour le Québécois qui en sans cesse critiquer pour son manque d’implication. En réalité, ses 20 derniers matches ont été très difficiles après 60 matches de grande qualité.

 

Beaucoup d’espoir pour la saison prochaine

Avec une saison au-delà des attentes et surtout réellement de qualité, les attentes sont forcément élevées. Avec le 3èmechoix au total lors de la dernière draft, Jesperi Kotkaniemi n’a jamais déçu. Il est devenu l’un des favoris de la foule. « KK » s’est rapidement imposé dans le roster de Montréal et dans le cœur des partisans. Il est le futur centre numéro 1 de la franchise. Si la dernière patrie de saison a révélé ses lacunes physiques, les prochaines années lui permettront de prouver le contraire.

 

Un autre joueur a fait saliver les partisans. Avec l’élimination du CH, Claude Julien a pu aligner Ryan Poehling (25eme choix en 2017) pour la dernière rencontre du calendrier. Le jeune américain a vécu une soirée de rêve samedi dernier. Un hat-trick ainsi que le pénalty (shootout) vainqueur. Une performance historique pour le centre réputé complet plutôt que buteur.

 

 

Enfin, les partisans peuvent rêver des autres prospects à travers le globe. Josh Brook va entamer sa première saison complète dans les rangs professionnels l’an prochain. Alexander Romanov, 18 ans, complètera l’an prochaine une deuxième saison en KHL (élite russe) avec le CSKA Moscou. Ces deux derniers, meilleurs espoirs à la ligne bleue, représentent l’avenir défensif des Canadiens. Enfin, Ylönen cartonne du côté de la Finlande. A ses 28 derniers, matches, l’ailier a marqué 20 points. Sa prochaine saison dans l’élite finlandais lui permettra de briller aux côtés d’adultes.

 

 

Forcément déçus de l’élimination, les Canadiens auront à cœur de réussir une nouvelle saison. Est-ce que les joueurs performeront à la même hauteur ? Kotkaniemi passera-t-il la seconde ? Ryan Suzuki, que je n’ai pas mentionné, jouera en NHL ou AHL ? Ryan Poehling à lui toutes ses chances d’intégrer l’effectif. Prochain rendez-vous, la Draft où les Canadiens repêcheront vers la 15èmeposition. De quoi ajouter un nouvel espoir chez le Tricolore.

A propos de l'auteur

Graphiste en Freelance et rédacteur bénévole. Fanatique aveugle de hockey sur glace.

Poster un commentaire

leo. nunc libero amet, risus. Praesent Lorem massa ante. elit.