Une semaine en NBA

0
Ligue 1

Une semaine en NBA

Ce week-end tous les regards sont tournés vers Charlotte pour le traditionnel All Star Game NBA. En attendant, on vous propose de revenir sur cette courte semaine qui a précédé cet événement. Au programme, une triple prolongations, la suite du feuilleton Anthony Davis et un duel de légendes.

 

Le MVP : Siakam, le lion indomptable

Le camerounais est en forme et ça se voit. Il a commencé la semaine gentiment en inscrivant 17 points et 4 rebonds lors de la victoire de Toronto face à Brooklyn. Peut-être frustré de ne pas être sélectionné pour le All Star Game, il l’a fini en fanfare contre Washington en battant son record de points en carrière. Avec 44 points et 10 rebonds, Pascal Siakam a été le grand artisan de la victoire de son équipe et il a fait oublier l’absence de Kawhi Léonard sur ce match.

L’intérieur des Raptors réalise une excellente saison et il est un candidat légitime pour le titre de Most Improved Player. Auteur de 7.3 points et 4.5 rebonds de moyenne l’an dernier, il a franchi un cap cette saison avec 16.1 points et 7 rebonds par match. Tout ça dans une équipe qui joue les premiers rôles ! Les Raptors ont gagné leurs 6 derniers matchs et avec un bilan de (43-16) ils sont une des meilleures équipes de la ligue.

Avec Ibaka, Siakam et maintenant Marc Gasol, les Raptors ont les armes à l’intérieur pour palier aux nombreuses mise au repos de leur franchise player.

 

L’équipe de la semaine : Orlando redevient Magic

Ça tourne enfin rond pour le Magic ! L’équipe d’Orlando a poursuivi sa belle série cette semaine en remportant ses deux matchs contre les Pelicans et les Hornets, les deux fois avec une marge de 30 points ou plus. Ils en sont maintenant à 5 victoires consécutives et avec un bilan de (27-32) ils se sont sérieusement replacés dans la course aux playoffs à l’Est. Ils n’occupent que la 10ème place actuellement mais avec un bilan similaire à celui de Charlotte, 7ème (27-30). La victoire Jeudi contre les Hornets, de 38 points, fait donc doublement plaisir aux coéquipiers d’Evan Fournier. Parfois maladroit en attaque, les joueurs d’Orlando possèdent la 6ème défense de la ligue et sur les 2 matchs de la semaine, ils n’ont encaissé que 88.5 points/match.

Crédit photo : Orlando Sentinel

Le symbole de cette bonne série côté Orlando est bien évidemment le pivot all-star Nikola Vucevic : 19.4 points et 13.4 rebonds sur les 5 derniers matchs. En grande forme, le monténégrin va honorer ce week-end sa 1ère sélection au All Star Game. C’est mérité au vue de ses dernières performances et de sa saison en générale.

 

Le flop : Davis ne répond plus…

On se posait beaucoup de questions sur la fin de saison que pourrait avoir Anthony Davis aux Pelicans. Pour l’instant il est difficile d’être optimiste. Lors de la défaite à domicile contre Orlando, les joueurs de la Nouvelle Orleans se sont inclinés de 30 points (88-118) et Davis a réalisé un de ses plus mauvais matchs en NBA. Avec seulement 3 points à 1/9 au shoot et 6 rebonds, il a fait un match à faire pleurer les fans de fantasy !

Lors de la belle victoire contre Oklahoma City, il a du quitter ses partenaires à mi-temps pour cause de blessure à l’épaule… A voir si il sera rétabli pour le All Star Game. Les temps sont durs pour Anthony Davis et les Pelicans.

 

Le match de la semaine : Triple prolongations à la Quicken Loans Arena

Sur le papier, ce match entre Cleveland et Brooklyn n’avait rien de l’affiche de la semaine. Certes les Nets affichent un visage séduisant depuis le début de la saison mais du côté des Cavaliers, le départ de Lebron James a plongé la franchise dans le néant. Avec un bilan de (12-45) les Cavs sont à la lutte avec les Knicks et les Suns pour le titre honorifique de plus mauvaise équipe de la saison.

En tout cas ils ont montrés lors de ce match qu’ils jouaient les matchs pour les gagner (contrairement à d’autres équipes) et s’ils font du tanking ils le font d’une manière très discrète !

Les Nets auraient pu finir le match à la fin du temps règlementaire ou après la 1ère overtime mais à chaque fois les joueurs de Cleveland n’ont rien lâché. Ce sont Marquess Chriss et Collin Sexton qui permettent à leur équipe de rester en vie. Alors qu’ils ont loupé des balles de matchs plus tôt dans la partie, ce sont les Nets qui se retrouvent menés de 3 points lors de la 2ème overtime. DeMarre Caroll en profite pour réussir un shoot à 3 points et envoyer tout le monde en 3ème prolongation ! C’en est trop pour D’Angelo Russell qui prend les choses en mains et qui permet à son équipe de s’imposer (148-139).

C’est la 2ème fois de la saison qu’un match se finit après 3 prolongations (après le match entre les Wizards et les Suns) mais seulement la 3ème fois lors des 4 dernières saisons.

Évidemment ce genre de match à rallonge et propice aux lignes statistiques impressionnantes. Côté Cavaliers, c’est Jordan Clarkson qui s’est illustré avec 42 points inscrits (record en carrière). Pour les Nets, D’Angelo Russell a porté son équipe avec 36 points, 7 rebonds et 8 passes décisives, dont 14 points dans l’ultime prolongation.

 

En bref

Wes Matthews à Indiana : On pensait que la grave blessure de Victor Oladipo serait un coup très dur pour les Pacers. Pour l’instant tout va bien, les hommes de Nate McMillan continuent d’enchainer  les victoires et ils sont bien installés à la 3ème place de la conférence Est.

Pour poursuivre sa belle saison et espérer aller en loin en playoffs, les Pacers ont recruté Wes Matthews. L’ancien arrière de Portland et de Dallas espère relancer sa carrière en signant chez une équipe qui devrait disputer les playoffs cette année. Avec 13.8 points/match en carrière, une bonne adresse à 3 points et une grosse expérience en NBA, il peut apporter à cette équipe d’Indiana.  A lui de saisir sa chance !

 

Chris Paul dépasse Gary Payton : Lors de la victoire de Houston contre Dallas, Chris Paul a délivré 11 passes décisives portant son total à 8972 passes. Il dépasse ainsi Gary Payton pour devenir le 8ème meilleur passeur de l’histoire de la NBA. S’il continue à ce rythme le meneur des Rockets devraient encore grimper dans ce classement mais il sera difficile, voir impossible, de rattraper John Stockton et ses 15806 passes en carrière !

 

Wade VS Nowitsky : On le sait maintenant depuis quelques mois, ces deux légendes vont tirer leur révérence à la fin de la saison et ils se sont affrontés une dernière fois (ou presque) cette semaine, sur le parquet de Dallas. Ces deux joueurs nourrissent une forte rivalité depuis des années, depuis qu’ils ont joués deux finales NBA l’un contre l’autre. Wade a remporté la 1ère manche en 2006 et le « Wunder Kid » a gagné la revanche en 2011. Même si ces 2 confrontations ont laissé une vraie rancœur entre les deux, ils ont conclus d’une belle manière leur « 16 ans de vie commune » dans la ligue. Wade a été acclamé par le public de Dallas et les deux joueurs ont échangés leurs maillots à la fin du match. Pour l’anecdote Wade a inscrit 22 points et son équipe s’est imposée. Nowitsky n’a inscrit que 12 points.

Ils se retrouveront une dernière fois (cette fois-ci c’est la bonne) dimanche à l’occasion du All Star Game. Les deux joueurs ont été invités à participer à la grande fête du basket avant qu’ils ne prennent définitivement leur retraite.

Crédit photo: Sicover

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here