Grand Chelem

US Open (F) : Au terme d’un match haletant, Leylah Fernandez s’offre Elina Svitolina et une place en demi-finale

Leylah Fernandez US Open 2021

Leylah Fernandez n’en finit plus d’impressionner. La Canadienne, 19 ans, a remporté un magnifique bras de fer contre la n°5 mondiale Elina Svitolina (6/3 3/6 7/6). Elle se qualifie pour la première fois en demi-finale d’un Grand Chelem.

Quel combat ! Au cœur d’un US Open déjà rempli de matchs de qualité, Leylah Fernandez et Elina Svitolina en ont proposé un nouveau, riche en rebondissements. Le duel, magnifique jusqu’au dernier point, est finalement remporté par la Canadienne au terme d’un tiebreak décisif (6/3 3/6 7/6). Fernandez, 19 ans depuis lundi, se qualifie ainsi pour sa toute première demi-finale de Grand Chelem.

Après Naomi Osaka et Angelique Kerber, c’est donc au tour d’Elina Svitolina de subir la loi du phénomène de Montréal. Face à la n°5 mondiale, Fernandez n’a jamais renié son jeu, multipliant les coups gagnants (42 au total). Elle s’est appuyé sur un coup droit explosif et une excellente qualité de déplacement. C’est d’ailleurs elle qui prend le meilleur départ en remportant le premier set grâce à un break dans le 6e jeu.

Quand Svitolina décide elle aussi de faire les points…

Complètement dépassée par les évènements dans la première manche, Svitolina décide alors de combattre le feu par le feu. Elle laisse le tennis-pourcentage au vestiaire pour devenir plus agressive à l’échange et terminer soi-même les points. Le changement tactique va immédiatement payer : l’Ukrainienne remporte 4 jeux d’affilée dans la 2e manche et mène rapidement 5-1. Malgré une tentative de retour de Fernandez, elle tient bon et remporte le 2e set.

Déjà de très bonne facture, le match entre dans une autre dimension dans la manche décisive. Les 2 joueuses régalent le public de coups droits foudroyants et d’échanges interminables. Elles se rendent coups pour coups, comme si elles cherchaient le K.O. sur chaque point. Les statistiques finales sont exceptionnelles : 18 coups gagnants de chaque côté, contre seulement 10 fautes directes pour Svitolina et 13 pour Fernandez.

Un dernier set à couper le souffle

Le scénario est également à la hauteur de la qualité de jeu. Fernandez frappe la première dans ce set décisif avec un break dans le 4e jeu. Svitolina lui répond dans la foulée par un débreak, mais la Canadienne reprend le large sur un 6e jeu presque parfait. À 5/2 en sa faveur, cette dernière se retrouve en position idéale pour conclure. Mais Svitolina, au bord du précipice, trouve les ressources mentales pour remporter 3 jeux consécutifs et égaliser sans laisser la moindre balle de match à son adversaire.

Tout se joue finalement dans un jeu décisif qui porte bien son nom. La tension monte d’un cran, les fautes sont plus fréquentes, surtout que la moindre erreur peut s’avérer fatale. Encore une fois, Fernandez crée un premier écart en menant 4/1, avant de voir Svitolina revenir à sa hauteur. Finalement, sur un retour trop long de l’Ukrainienne, la pépite de Montréal peut exulter. Impressionnante de maîtrise et de sang-froid, malgré la pression d’une excellente  Svitolina, Fernandez confirme une nouvelle fois son potentiel. A 19 ans, elle n’est plus seulement le futur du circuit féminin. Elle est déjà son présent.

Crédit photo : LaPresse.ca
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire