ATP

US Open (H) : Medvedev résiste à Wawrinka !

Increvable Daniil Medvedev ! Pas au mieux physiquement, le Russe s’est arraché pour disposer d’un Stan Wawrinka peu inspiré, et qui pourra nourrir des regrets (score final 7-6/6-3/3-6/6-1). Le voilà en demi-finale, où il attend désormais Roger Federer.

 

C’était l’affiche de ces quarts de finale. Une rencontre entre deux des plus gros outsiders derrière les deux monstres que sont Rafael Nadal et Roger Federer. Daniil Medvedev et Stanislas Wawrinka s’affrontaient sur le court Arthur Ashe ce soir, pour une place dans le dernier carré de cet US Open.

 

Medvedev diminué mais réaliste

Le premier set connaît un scénario étrange. Daniil Medvedev breake rapidement, mais semble diminué à la cuisse gauche, et dominé par Stan Wawrinka lorsque l’échange s’installe. Le Russe commet énormément de doubles fautes (9 sur l’ensemble du set), et doit céder son service lors du dixième jeu, permettant ainsi à “Stan” de recoller à 5-5. Mené 0-30 sur sa mise en jeu suivante, Medvedev frôle la correctionnelle mais va finalement se montrer plus conquérant dans le tie-break, qu’il remporte 8 points à 6 malgré une balle de set contre lui sauvée à 5-6.

Si le protégé de Gilles Cervara continue à se faire traiter par le kiné, c’est pourtant lui qui va en remettre une couche en breakant quasiment d’entrée de deuxième set le Suisse. Sans être fringuant, le 5e joueur mondial revient aux fondements de son jeu et ne commet aucune faute directe lors des cinq premiers jeu (!) pour s’envoler au tableau d’affichage (4-1). Bien qu’il ait de plus en plus de mal à retourner, ce qui est d’habitude un de ses points forts, Medvedev s’accroche et se montre très solide sur ses jeux de service. Il boucle la deuxième manche (6-3), et entrevoit le dernier carré.

Le temps des regrets côté Suisse

Cependant, Wawrinka réagit d’entrée de troisième set, et la dynamique s’inverse. Impérial au service, le 24e joueur mondial dicte le jeu. Medvedev n’arrive plus à frapper de coups gagnants, et le triple vainqueur en Grand Chelem empoche presque tranquillement ce troisième acte, grâce notamment à ses 92% de réussite derrière sa première balle (23/25). Le quatrième set s’annonce décisif, surtout qu’on sent “Stan” capable de renverser le natif de Moscou.

Mais Daniil Medvedev reste Daniil Medvedev. Et alors qu’il paraît dos au mur malgré son avance d’un set, le vainqueur de Cincinnati retourne la tête de l’Helvète, et le breake (blanc) d’entrée. Avec un pourcentage de première balle retrouvé au service, et un second souffle trouvé au niveau physique, celui qu’on surnomme “the Bear” prend de court son adversaire, et s’envole dans cette quatrième manche (3-0). Finalement, Wawrinka finit par se saborder, et dégoupille complètement en fin de match.

Medvedev s’impose en 4 set et au bout de l’effort. Il se qualifie ainsi pour sa première demi-finale en Grand Chelem, et s’assure d’être (au pire) 4e mondial lundi prochain. Si cela risque d’être compliqué en demi-finale (d’autant plus s’il affronte Roger Federer), son tournoi, et plus généralement sa tournée nord-américaine, sont déjà une réussite.

 

Crédit photo de l’image en Une : Daily Express

 

Grégoire ALLAIN



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
mi, libero. at ut Curabitur sed elit. Sed leo. id, ut