Valence – Levante UD : le résumé du match

0
Valence Levante
©France TV Sport
Ligue 1

Ce soir, Valence et Levante UD retrouvaient le chemin des terrains après presque 3 mois sans toucher de ballon. Après une première mi-temps très équilibrée, la seconde période a été plus agitée. Avec un carton rouge et deux buts, nous sommes passés par toutes les émotions. Voici le résumé du match.

Septième au classement du championnat espagnol, le FC Valence devait absolument l’emporter pour continuer de croire à une potentielle place qualificative en Ligue des Champions. De son côté, Levante (13ème) voulait reprendre les bonnes prestations réalisées avant l’arrêt de la Liga.

 

Les compositions

  • L’équipe de Valence

Valence Levante

 

  • L’équipe de Levante UD

Valence Levante

 

Le match

  • Une première mi-temps équilibrée

Avec des joueurs qui aiment porter la balle et fins techniquement comme Parejo ou Guedes on aurait pu s’attendre à voir Valence prendre le jeu à son compte. Mais finalement, les joueurs en blancs n’ont pas réussi à trouver suffisamment leur capitaine. Ainsi, on a assisté à une première mi-temps très équilibrée, tant au niveau de la possession qu’à celui des occasions.

Dans le premier acte, Valence a ainsi tiré 5 fois au but et a touché deux fois le montant d’Aitor Fernandez, passant un frisson aux téléspectateurs plus qu’à des supporters bien sûr toujours absents. En face, Levante n’a pas mis en grand danger Jasper Cillessen, malgré quelques frappes lointaines. A la pause, c’est donc logiquement que les deux équipes sont rentrées aux vestiaires sur un score vierge.

 

  • Un deuxième acte bien plus animé

Les mots ont dû être durs à la mi-temps pour que les maux soient soignés à la reprise. En effet, dès le début de la seconde période, les joueurs de Valence sont revenus bien plus entreprenants. La pression s’est fait bien plus forte sur le but d’Aitor Fernandez. Mais les occasions n’ont au début été que très peu dangereuses. En face, Jasper Cillessen n’était plus du tout inquiété. Cependant, dans les dernières minutes, tout s’est accéléré et les joueurs sont passés par toutes les émotions.

 

Les statistiques

Valence Levante

 

Le facteur X : Les 10 dernières minutes

Le premier fait important de ce match est sans aucun doute l’exclusion de Roger Marti à la 74ème minute. Après un premier avertissement en première période, l’attaquant de Levante a écopé d’un second carton jaune pour un contact très appuyé sur Hugo Guillamon.

Mais alors que l’on se dirigeait doucement vers un match nul et vierge sans grande saveur, le match s’est animé en quelques minutes. Sur un centre de José Gayà venu de la droite, Rodrigo s’est jeté pour reprendre le ballon et surprendre toute la défense de Levante. A la 90ème minute, les Valenciens pensaient alors avoir fait le plus dur et pouvoir conserver cet avantage pour obtenir 3 points supplémentaires au classement.

Après 7 minutes de temps additionnel, sur un dernier coup franc en faveur des visiteurs, Mouctar Diakhaby a involontairement (ou non) marché sur le pied d’un attaquant. Après discussion avec ses assistants, l’arbitre a logiquement désigné le point de pénalty. Gonzalo Melero s’est alors emparé du ballon puis a trompé Cillessen pour permettre à son équipe de repartir avec le point du match nul dans les tous derniers instants de la rencontre.

A lire aussi : L’analyse tactique de Seville – Bétis

 

Les tops

  • Jorge Miramon : C’est sans doute l’homme de la première période avec Rubén Rochina. Dans le couloir droit, les deux hommes se sont parfaitement entendus pour permettre à leur équipe de ressortir le ballon. Les attaques de Levante ont penché vers la droite et c’est presque toujours de là qu’est venu le danger.
  • Hugo Guillamon : Pour son troisième match avec l’équipe première, le jeune espagnol s’est imposé comme le leader de la défense valencienne. Il a fait oublié les deux titulaires habituels au poste, Garay et Paulista. Solide sur les phases défensives, il a été propre dans les relances. Tout ce que l’on demande à un bon défenseur.
  • Kévin Gameiro : Entré en cours de jeu, l’attaquant français a su apporter tout ce que Maxi Gomez n’avait pas amener : de la fluidité et du déplacement. Très mobile comme à son habitude, il a permis de réaliser des combinaisons qui ont causé des problèmes aux défenseurs adverses.

 

Les flops

  • Carlos Soler : Il a beaucoup touché le ballon, mais en a rarement fait bon usage. Des centres approximatifs, des incompréhensions avec ses coéquipiers. En résumé, c’est une reprise difficile pour Soler mais on ne doute pas qu’il retrouvera vite son niveau.
  • Roger Marti : On l’a rarement vu pour des bonnes choses ce soir. Quand il ne râlait pas sur ses coéquipiers ou sur l’arbitre, il a aussi pensé à faire des fautes. Déjà sous la menace d’une suspension en cas de carton jaune ce soir, il a très vite été averti avant d’être expulsé à un quart d’heure de la fin.
  • Dani Parejo : Le capitaine du Valence FC nous avait habitué à mieux. Lui qui aime tant porter la balle et poser son empreinte sur le jeu de son équipe a été assez absent durant la première période. Son imprécision sur coups de pied arrêtés a été aussi problématique ce soir.

Le résumé vidéo du match, c’est ici.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here