Ça roule…

Vuelta 2019 – Lopez, l’heure de s’envoler pour Superman

Agé de 25 ans, Miguel Angel Lopez est un des grands favoris de cette 74e édition de la Vuelta. Troisième l’an passé, le colombien est devenu  l’un des meilleurs grimpeurs du monde. Frustré sur le Giro, “superman” arrive sur le Tour d’Espagne avec la ferme d’imposer (enfin) son règne.

Evacuer la frustration du Giro

Début mai, il était le grand favoris avec Primoz Roglic pour remporter la 102e édition du Giro. Seulement septième à l’arrivée à Vérone, “superman” est reparti frustré d’Italie. Son geste lors de la vingtième étape en témoigne. Mis à terre par un spectateur, il passe ses nerfs en frappant ce dernier. Il faut dire qu’il venait de lui anéantir toutes chances de revenir dans le Top 5.

Pourtant Superman abordait le Giro avec la ferme attention d’y imposer sa loi. Vainqueur chez lui du Tour de Colombie en janvier, il a ensuite remporter le Tour de Catalogne tout en maitrise. En terre italienne, Lopez avait certainement les mêmes jambes qu’un Richard Carapaz mais le colombien a connu beaucoup de malchance.

Transparent sur le récent Tour de Pologne, il faudra attendre la première semaine de course pour juger son état de forme. Discret et peu bavard devant les médias, Superman ne livrera rien lors de la traditionnelle conférence de presse d’avant course. On sera néanmoins vite fixé sur l’état de forme du colombien avec une première semaine déjà très difficile avec notamment l’arrivée au sommet de l’observatoire Astrofisico de Javalambre lors de la 5e étape.

Miguel Angel Lopez, vainqueur du Tour de Colombie en début de saison

Miguel Angel Lopez, vainqueur du Tour de Colombie en début de saison

La Vuelta, la course pour Lopez

Le parcours de cette Vuelta semble être de nouveau taillé pour les poids plumes qu’à des grimpeurs-rouleurs. Pourcentage extrême, arrivée en altitude et radars seront de nouveau aux programmes de ce Tour d’Espagne. De quoi avantager le gamin de Pesca qui ne pèse que 65kg pour 1m65. Son explosivité devrait lui permettre de faire de nouveau la différence sur les pourcentages extrêmes.

Pour l’accompagner dans son rêve de maillot rouge, “MLA” pourra compter sur une véritable armada. La formation Astana a mis les moyens pour accompagner son grimpeur colombien. Il pourra notamment compter sur les frères Izagirre, Luis Leon Sanchez, Omar Fraile ainsi que sur Jakob Fuglsang. Dario Cataldo et Manuel Boaro complèteront la bande. Il n’est pas osé d’affirmer que la formation Kazakh est celle qui est la mieux armé pour remporter le classement général. Le travail d’équipe pourrait bien payer et permettre comme pour Fabio Aru en 2015 à Lopez de remporter le premier Grand Tour de sa carrière.



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
libero diam et, quis Donec ipsum