Vuelta 2019 – Majka, retrouver ses jambes d’antan

Loin d’être le grand favoris de cette Vuelta, Rafal Majka rentre tout de même dans notre liste des favoris. L’ancien vainqueur du Tour de France aura de sérieux arguments à faire valoir sur les routes espagnoles. Même si le maillot rouge semble inaccessible pour le polonais il est l’un des candidats crédibles a une place sur le podium. 

Retrouver de sa superbe 

Triple vainqueur d’étape sur le Tour de France et vainqueur d’Espagne sur la Vuelta. Deux fois maillot à pois sur la grande boucle. Troisième du Tour d’Espagne 2015. Rafal Majka s’est construit un sacré palmarès au fil du temps surtout si l’on rajoute ses nombreux Top 10 aux classements des Grands Tours (5 au total pour 15 participations).
L’ancien lieutenant d’Alberto Contador s’est surtout fait un nom sur les routes du Tour par le biais de ses longues échappées victorieuses. Mais sa troisième place sur la Vuelta 2015 n’est pas à mettre de coté car le polonais a avant tout l’ambition de briller au classement général. Arrivée chez Bora au début de la saison 2017, il allait enfin pouvoir être l’unique leader de son équipe pour le classement général. Lui qui les saisons précédentes devait composer avec le programme du Pistolero ou de Roman Kreuziger. Très en jambes avant le Tour 2017 avec une deuxième place et une victoire d’étape sur le Tour de Californie. Majka avait remporté ensuite le Tour de Slovénie à seulement 3 semaines de la Grande Boucle. Pour la première fois, il allait pouvoir jouer sa carte personnelle sur la plus grande course de calendrier. Après une première semaine quasi-parfaite, il est victime d’une terrible chute lors de l’étape jurassienne et est contraint à l’abandon. Il se consolera avec une victoire d’étape sur la Vuelta quelques semaines plus tard.

Il abordait alors la saison 2018 avec un esprit revanchard et l’envie de briller sur la Grande Boucle. Malheureusement, il connait une saison compliquée sans la moindre victoire et le moindre Top 10 sur les Grands Tours. Ma saison n’a pas été bonne. Je n’ai jamais réussi à me mettre dedans surtout lors des Grands Tours à part sur la fin de saison avec ma 7ème place sur le Tour de Lombardie. En plus, plusieurs fois cette année, j’ai terminé sur le podium sans parvenir à remporter une victoire. Cela arrive d’avoir une saison moins bonne que les précédentes. Peut-être que j’ai voulu trop en faire à l’entrainement” déclarait en novembre dernier le médaillé de bronze au Jeux Olympique de Rio.

Rafal Majka sur le dernier Tour de Pologne

Rafal Majka sur le dernier Tour de Pologne

Toujours placé, jamais gagnant 

14 top 10 mais aucune victoires. Depuis le début de la saison, le polonais collectionne les places d’honneurs sans jamais gagner. Il est l’un des coureurs ayant collectionné le plus de places depuis le début de la saison sans jamais levé les bras une seule fois. Sur le Giro, il a longtemps occupé la quatrième place avant de connaitre une petite baisse de régime pour finira finalement à la sixième place à Vérone.

Alors où placer le placer le polonais ? “Terminer dans les cinq premiers” voilà l’objectif que Majka s’est fixé. En forme sur le Tour de Pologne, un Top 5 semble être dans les cordes de Rafal’. Sur le Giro, le grimpeur de la formation allemande a longtemps espéré être sur le podium avant de connaitre une baisse de régime en troisième semaine. Accompagné de son fidèle lieutenant Pawel Poljanski. Il pourra également compter sur le soutien de Gregor Muhlberger, Felix Grosschartner ainsi que du champion d’Italie Davide Formolo. Sans être la formation la mieux armé pour le classement général, la Bora disposera d’un effectif solide pour signer une jolie place au général.

Poster un commentaire

ut leo ultricies risus Aenean Curabitur adipiscing massa