On en parle aussi...

Vuelta a España 2022 – Guide complet équipe par équipe (Partie 2)

vuelta

Ce sera une Vuelta a España avec 23 équipes sur la ligne de départ, et la liste des objectifs des 184 coureurs est encore plus longue que les trois semaines de course du 19 août au 11 septembre.

Jumbo-Visma est en tête des 18 équipes du WorldTour, avec le numéro un de la course et le triple vainqueur Primož Roglič, tandis qu'Alpecin-Fenix et Arkéa-Samsic, les deux premiers UCI ProTeams, rejoignent la liste de départ. Les équipes espagnoles Euskaltel-Euskadi, Kern Pharma et Burgos-BH sont également au nombre de trois, au lieu de deux comme sur le Tour de France.

Certaines équipes chercheront à remporter des victoires d'étape, des maillots, ou peut-être des points pour écarter les menaces de relégation, tandis que d'autres viseront le titre général, bien qu'avec l'imprévisibilité d'une course de trois semaines, de nombreux objectifs changeront entre la première étape contre-la-montre par équipes aux Pays-Bas et la ligne d'arrivée à Madrid.

BAHREÏN VICTORIOUS

Leader : Mikel Landa

Objectifs : GC

Coureur à suivre : Santiago Buitrago

L'équipe Bahrain Victorious se rend à la Vuelta avec une équipe forte, dirigée par le favori local Mikel Landa, sans Jack Haig, qui a terminé troisième l'année dernière après son abandon précoce du Tour de France.

Le grimpeur espagnol est spectaculaire dans sa journée, mais sa carrière a été mouvementée et turbulente. Le Giro de cette année a sûrement été son parcours le plus doux dans un Grand Tour et il est monté sur le podium, bien que cela ait soulevé des doutes quant à savoir s'il a l'ingrédient supplémentaire pour devenir un champion de Grand Tour.

Wout Poels devrait faire sa 20ème apparition dans un Grand Tour en tant que domestique de luxe, tandis que Gino Mäder ajoute de la classe à l'équipe pour son premier Grand Tour de la saison. L'équipe se concentrera sur le classement général et sur une éventuelle échappée, avec le puncheur colombien Santiago Buitrago à surveiller après une année exceptionnelle et une victoire d'étape au Giro.

Composition complète : Mikel Landa, Wout Poels, Santiago Buitrago, Gino Mäder, Fred Wight, Jasha Sütterlin, Luis León Sánchez, Edoardo Zambanini.

BIKEEXCHANGE-JAYCO

Leader : Simon Yates

Objectifs : GC

Coureur à suivre : Kaden Groves

Avec Simon Yates, BikeExchange-Jayco possède un ancien vainqueur et l'un des meilleurs candidats au Grand Tour au monde. Il n'a pas eu de chance ces dernières années, mais Yates reste un talent suprême, capable de faire le contre-la-montre avec les meilleurs et de réaliser ses performances explosives en escalade.

Yates semblait bien parti pour se battre pour le Giro cette année après avoir remporté le contre-la-montre de la deuxième étape, mais il s'est ensuite blessé au genou. Même s'il s'est rétabli pour gagner une étape, il a dû se reposer et manquer le Tour de France, mais l'avantage pour la Vuelta était qu'il pouvait se remettre en forme et viser carrément le Grand Tour d'Espagne. Ses résultats avant la course – victoire à l'Ordiziako Klasika et à la Vuelta a Castilla y León, plus 6e à la Clásica San Sebastián – suggèrent certainement qu'il est prêt à chasser le maillot rouge qu'il a remporté en 2018.

Le reste de l'équipe est largement construit autour du soutien de Yates, bien qu'il y ait un manque de véritable soutien en haute montagne, Lucas Hamilton étant le seul qui devrait vraiment survivre aux grandes ascensions. Néanmoins, Luke Durbridge, Lawson Craddock et Michael Hepburn seront utiles lors du premier contre-la-montre par équipe. Il y a aussi un début de Grand Tour pour Kaden Groves, un sprinter qui peut passer les moyennes montagnes. Il ira chez Alpecin-Deceuninck la saison prochaine mais devrait trouver le parcours à son goût.

Composition complète : Simon Yates, Lawson Craddock, Callum Scotson, Kaden Groves, Luke Durbridge, Michael Hepburn, Lucas Hamilton, Kelland O'Brien.

BORA-HANSGROHE

Leaders : Jai Hindley, Sergio Higuita, Sam Bennett

Objectifs : GC

Coureur à suivre : Wilco Kelderman

La transition de Bora-Hansgrohe vers une équipe orientée vers le classement général se poursuit lors de cette Vuelta, même si l'équipe a fait de la place au sprinter Sam Bennett. L'Irlandais a été écarté de l'équipe du Tour de France et les explications de l'équipe ont suggéré qu'elle était pleinement engagée dans la course aux titres des Grands Tours après la victoire surprise de Jai Hindley au Giro d'Italia cette année.

Hindley revient au bercail dans une équipe qui, bien que contenant un sprinter et deux hommes de tête, présente plusieurs cartes potentielles pour le classement général. Sergio Higuita n'a pas été testé au niveau des trois semaines, mais il a connu une première saison exceptionnelle pour l'équipe allemande, avec cinq victoires, dont la Volta a Catalunya. Pendant ce temps, Wilco Kelderman, troisième au Giro 2020 et cinquième au Tour de France 2021, ajoute un troisième véritable prétendant. Emanuel Buchmann devait ajouter une quatrième carte mais, en raison d'une maladie, il a été remplacé par le grimpeur italien Matteo Fabbro, qui reste un bon domestique de montagne.

Hindley, qui n'a pas d'éclat majeur mais qui tient bon jusqu'à la dernière semaine, est sans doute le leader le plus probable, mais on parle dans le camp d'une stratégie ouverte destinée à laisser ses rivaux dans l'expectative. S'ils sont fidèles à leur parole, cela pourrait être spectaculaire.

Avec un seul pur domestique en Jonas Koch, le reste de l'équipe tourne autour de Bennett. Son inclusion, qui a été mise en doute, est un peu un pari compte tenu de la forme de l'Irlandais, mais il a également reçu le soutien de deux hommes de tête avec Danny van Poppel et Ryan Mullen. La victoire de Bennett à Eschborn Francfort en mai est sa seule victoire depuis son retour dans l'équipe au début de l'année et il a désespérément besoin de retrouver le moindre signe de forme.

Composition complète : Jai Hindley, Sergio Higuita, Wilco Kelderman, Matteo Fabbro, Sam Bennett, Ryan Mullen, Danny van Poppel, Jonas Koch.

BURGOS-BH

Leader : Aucun

Objectif : échappées

Coureur à suivre : Jetse Bol

Les échappées seront le nom du jeu pour l'équipe invitée en tant que wildcard. Ils n'ont pas d'espoir pour la victoire finale ou le sprint et devront donc honorer leur présence dans la course et montrer leurs sponsors en s'échappant sur la route.

Deux des coureurs de la formation initiale de l'équipe – le Néerlandais Jetse Bol et Angel Madrazo – sont déjà montés sur un podium d'étape de la Vuelta, l'Espagnol ayant pris la première place et Bol la seconde lors d'une étape se terminant sur l'Alto de Javalambre en 2019. Le grimpeur José Manuel Díaz a remporté le Tour de Turquie l'année dernière et pourrait être à surveiller pour ses débuts sur le Grand Tour.

Madrazo, cependant, a été forcé de quitter la course cette semaine après avoir été contrôlé positif au COVID-19. Ils partiront à sept après que le jeune Espagnol Manuel Peñalver ait été contrôlé positif.

Composition de l'équipe : Jetse Bol, Victor Langelotti, Oscar Cabedo, José Manuel Díaz, Jesús Ezquerra, Daniel Navarro, Ander Okamika.

Vuelta a España 2022 – Guide complet équipe par équipe (Partie 1)


Dernières publications

En haut