Warriors – Raptors : Un avant goût de juin ?



Dominateurs de la ligue depuis presque 5 ans, les Warriors affrontent ce soir un des prétendants à leur trône : Les Raptors de Toronto. L’occasion de voir ces deux équipes s’affronter pourrait nous donner un aperçu d’éventuelles finales NBA en juin prochain. Alors les Dinos vont-il mettre leur patte sur le pays doré ou vont ils subir l’assaut des guerriers de la baie d’Oakland ?

Le contexte

Les Warriors sont invaincus depuis 4 rencontres sous l’impulsion d’un Stephen Curry en mode MVP depuis son retour de blessure. Leur jeu est retrouvé, Curry est bien le métronome de cette équipe et ça se ressent. Le match étant à l’Oracle, on sait combien les Warriors sont difficilement prenables à la maison, l’exploit serait de taille en cas de victoires des Canadiens.

Mais les Raptors ont leur mot à dire. Meilleur bilan de la ligue, ils ont connu quelques difficultés sur leurs derniers matchs. Attention quand même, la grosse victoire sur les Clippers la veille pourrait leur avoir redonner appétit.


Le duel

On aurait pu en trouver bien des nombres entre Curry et Lowry, Thomspon et Danny Green, entre Draymond et Ibaka/Siakam. Finalement c’est bien sûr à l’aile que l’attention va être portée puisque deux prétendants au titre de MVP s’affrontent. Kevin Durant, MVP des dernières finales et un des meilleurs attaquants de la ligue contre son opposé Kawhi Leonard connu pour être ce qui se fait de mieux en défense. Les deux hommes ont d’ailleurs beaucoup travaillé leur aspect le plus faible. A croire qu’ils sont fait pour s’opposer, et ce match pourrait voir l’un des deux prendre un avantage psychologique qui pourrait compter en juin en cas de retrouvailles.

Le pronostic

Vu la lancée des Warriors avec Curry et leur salle qui les rend invincibles, je vois mal les Raptors s’imposer. De plus, Toronto est en back-to-back et devrait être un peu sur les rotules. Victoire des Warriors d’une dizaine de points, pour montrer qui est le patron de la ligue. Rappelons que les Warriors avait remporté la première confrontation 117-112.

Crédit photo : USA Today



A propos de l'auteur

Le sport est la seule et unique chose qui me procure autant d'émotion que l'amour, sûrement parce que je suis amoureux du sport. Parfois il me le rend bien.

Poster un commentaire

felis ut pulvinar odio Donec id,