WASHINGTON PRIS DANS UN FROID MORDANT

Cette nuit, Vancouver et Washington s’affrontaient à Vancouver. Classés respectivement 5e de la Conférence Ouest et 11e de la Conférence Est, Vancouver partait favori pour l’état de forme. Mais Washington, qui était la saison dernière la franchise avec le plus de points dans la Conférence Est, était toujours dans la capacité de renverser la vapeur et d’inverser les forces du match.

            Ce match commença comme beaucoup de matchs avant lui, c’est à dire par une observation de plusieurs minutes entre les deux franchises. Aucune équipe n’a immédiatement pris l’ascendant sur l’autre et ce pendant une dizaine de minute. Il n’y avait donc dans l’immédiat aucun danger véritable pour les défenses et les gardiens des deux équipes. Mais les choses ont commencé a évolué après quelques tentatives de chaque côté notamment une qui a créé un frisson du côté de Washington après une tentative de Granlund et Sutter. A partir de là, Vancouver a commencé a réellement pousser afin de marquer et ses tentatives furent récompenser avec le but de Vanek assisté de Gagner et Burmitsov à 12 :53. Ce premier but a rendu Washington très fébrile à l’image de l’exclusion de Kuznetsov à

13:38 pendant deux minutes pour avoir crocheter un joueur des Canucks. Mais les Canucks justement décidèrent de ne pas en rester là et c’est Horvat accompagné de Baertschi et Boeser qui marqua le second but durant le power play à 15 :03. C’est Granlund assisté de Dorsett qui marqua le troisième but de ce premier tiers-temps à 18 :43, infligeant une véritable correction aux Capitals. La statistique des tirs fait très mal à Washington puisqu’ils n’ont tiré que 4 fois au filet contre 15 pour Vancouver.

            Le second tiers-temps commença cette fois par une tentative de Washington à 1:33 suivi d’un nouveau tir de Wilson. Washington partait donc sur de meilleures intentions. On peut aisément imaginer l’entraîneur de Washington, Trotz, remonter les bretelles de ses troupes après la débâcle du premier tiers-temps. Malgré la volonté d’attaquer de Washington, Vancouver n’allait pas se reposer sur ses acquis. En effet, les canadiens continuèrent d’attaquer comme à 3 :25 où leur attaque aurait pu mettre au tapis Washington. A 6 :10, nouvelle attaque dangereuse de Vancouver qui voit Vanek partir seul au filet mais qui but sur un Holtby cette fois décisif. Vancouver continua donc sa politique d’attaque et à 9 :41, réussi à mettre son quatrième but de la soirée par l’intermédiaire de Baertschi (qui marqua son second but de la soirée) avec une assistance de Pouliot et Boeser.

Vancouver continua d’enterrer vivant son adversaire de la soirée en marquant à 15 :00 son cinquième but. Avec ce nouveau but de Dorsett assisté de Sutter et Tanev, on voit que Washington n’en peut plus. En effet, Dorsett est passait tout seul sur son but réussissant à esquiver trois joueurs adverses, passer derrière le but et passait le palet dans un petit trou entre Holtby et le poteau. Après ce cinquième but, le coach de Washington décida de changer de gardien, pensant probablement que Grubauer encaissera moins de but que Holtby. Par ailleurs, Washington réussit à sauver l’honneur en marquant à 15 :17 grâce à Kuznetsov assisté de l’inévitable Ovechkin et Carlson.

            Ce troisième et dernier tiers-temps commença avec l’immense avantage de Vancouver. Et il commença par une nette attaque de Washington. Peut-être les joueurs se sont convaincus qu’ils pourraient revenir au score. Dans tous les cas, les joueurs de Vancouver, eux, ont décidés de conserver leur avantage et sont donc plus dans une politique de défense du score. Mais cela n’a pas empêché Vancouver de marquer son sixième but de la soirée à 10 :29 grâce à Baertschi assisté de Horvat et Boeser. Baertschi a pu profiter de la confusion devant le filet de Washington suite à une frappe pour pousser le palet dans le filet marquant son deuxième but de la soirée et quatrième de la saison.

La fin du match est marquée majoritairement par une domination en attaque de Washington. Cette domination lui permet de marquée son second but de la soirée à 17 :52 grâce à Stephenson asssisté de Kuznetsov, sur une contre-attaque. En revanche cela ne permet pas à Washington d’inverser la tendance de ce match, le mal étant fait depuis le premier tiers-temps. La domination de Vancouver aura été total dans ce match lui permettant de l’emporter 6 buts à 2.

 

Clémenteï Duduchenko

Poster un commentaire

dapibus consequat. venenatis, amet, commodo vulputate,