NBA

Washington Wizards : Free agency, Effectif et Calendrier NBA

En attendant l'ouverture de la saison régulière le 18 octobre prochain, We Sport vous propose un tour d'horizon des trente franchises qui se disputeront le titre en NBA. Honneur aujourd'hui aux joueurs de la capitale politique des Etats-Unis, les Wizards de Washington. En espérant que cette saison, Bradley Beal et toute sa bande de sorciers sortent enfin un joli tour de leur chapeau.  

LE BILAN DES WIZARDS DE WASHINGTON LA SAISON DERNIÈRE

Une saison sans saveur. Voilà comment nous pourrions résumer l'exercice 2021/2022 des Washington Wizards. Pourtant bien partis, les joueurs de DC n'ont pas réussi à enchaîner en deuxième partie de saison, ce qui a poussé le board à tout casser. Pas touche à Bradley Beal, pour le reste, tout le monde est disponible. Dallas cherchait à se débarrasser de Porzingis, et ce sont donc les sorciers qui ont tenté le coup. En échange, Bertans et Dinwiddie partent dans le Texas. Il fallait tenter quelque chose pour essayer d'accrocher le play-in. Et sur le papier, le trio Beal-Kuzma-Porzingis avait de la gueule. Mais ce trio s'est rapidement transformé en.. cavalier seul. Le franchise player, blessé au poignet, ne rejouera pas après fin janvier alors que le géant Letton est quant à lui revenu trop tard de ses ennuis physiques. Pas grand-chose à espérer donc, et la douzième place au final n'en est que plus logique. Sans ses leaders, Washington n'est qu'une banale équipe de la conférence Est.

LA FREE AGENCY DES WIZARDS DE WASHINGTON

Elle a été mouvementée, et sur le papier, elle paraît alléchante. En plus des trades effectués durant la saison écoulée, les Wizards ont tenté de se renouveler… dans la limite du possible. Parce qu'avec un chèque de 250 millions de dollars sur cinq ans, il faut avouer que Bradley Beal a pris une (très) grosse part du gâteau. Résultat, il a fallu recruter malin. Et c'est du côté de Denver que Washington a fait une bonne partie de son marché. Monte Morris, très en vue la saison dernière pour palier la blessure de Jamal Murray, a décidé de changer d'air, barré par le retour du Canadien cette saison. Il viendra avec Will Barton dans ses valises. Pour suppléer les départs de Raul Neto, Ish Smith et Tomas Satoransky sur les lignes arrières, c'est Delon Wright, peu utilisé à Atlanta la saison dernière, qui débarque. Enfin, Taj Gibson viendra apporter un petit peu d'expérience dans la raquette et compensera numériquement le départ de Thomas Bryant de retour du coté de Los Angeles.

Lors de la Draft, les Wizards sont allés chercher Johnny Davis, arrière formé aux Badgers du Wisconsin et qui pourrait avoir un rôle à jouer directement, en rotation de Beal. Les jeunes sont d'ailleurs toujours au centre du projet, puisque Hachimura (s'il n'est pas blessé), Deni Avdija et  Corey Kispert sur le poste 3 et Daniel Gafford dans la raquette feront partie intégrante de la rotation. Ce mélange d'expérience et de jeunesse paraît alléchant sur le papier.

L'EFFECTIF 2022-2023

Meneurs : Monte Morris, Delon Wright, Cassius Winston

Arrières : Bradley Beal, Johnny Davis

Ailiers : Will Barton, Deni Avdija, Corey Kispert, Anthony Gill

Ailiers-forts : Kyle Kuzma, Rui Hachimura, Isaiah Todd

Pivots : Kristaps Porzingis, Taj Gibson, Daniel Gafford, Vernon Carey Jr

Coach : Wes Unseld Jr

LES AMBITIONS 

Retrouver les playoffs. Une seule participation en quatre ans, pour une élimination au premier tour. L'après John Wall est plus que compliqué dans la Capitale. Il faut donc tenter de repartir de l'avant, et les changements opérés cet été vont dans ce sens. Avec toujours un Bradley Beal au centre du projet, Washington a monté un effectif qui, sur le papier, peut ambitionner un top 10, voir mieux. Mais la grande interrogation reste l'infirmerie. Avec des joueurs en verre comme Porzingis ou Hachimura, il faut croiser les doigts pour que les pépins physiques ne les embêtent pas. Si Wes Unseld Jr dispose de son effectif et de ses stars tout au long de la saison, les Wizards ont le droit de rêver haut et fort de playoffs, très clairement. Mais si tout ce petit monde passe plus de temps en survêtement qu'en short les soirs de matchs, la saison pourrait une nouvelle fois s'annoncer bien longue du côté de la Capitale One Arena.

LE JOUEUR A SUIVRE : Bradley Beal

Il vient de signer un contrat pharamineux sur cinq ans. Il ne cesse de clamer son amour pour DC et sa franchise de toujours. Il va maintenant falloir passer des paroles aux actes. Bradley Beal est attendu, il est à un tournant de sa carrière. Jamais il n'a encore réussi à porter sa franchise depuis le départ de son compère John Wall. Cette année est peut-être l'année de la dernière chance. Car bien qu'il ait signé un contrat disposant d'une mention de “no trade clause”, si la saison tourne au vinaigre, il n'est pas usurpé de penser que sa franchise tentera de tourner la page une bonne fois pour toute. A 29 ans, Bradley Beal est à la croisé des chemins. A lui de guider les siens vers les sommets.

LE CALENDRIER DES WIZARDS DE WASHINGTON  2022/2023

19/10: Washigton Wizards @ Indiana Pacers 

10/12 : Los Angeles Clippers @ Washington Wizards 

• 16/01 : Golden State Warriors @ Washington Wizards (MLK Day)

Crédit photo : Bullets forever


Valentin Martin

Le cœur meurtri par la fin de carrière de Rodgeur, je m'en remets aux stepback de The Beard. Rien de tel qu'un Vélodrome incandescent pour me faire chavirer de bonheur

Dernières publications

En haut