F1

Formule 1 : Week-end parfait pour Verstappen, chez lui aux Pays-Bas

Crédit photo : @HondaRacingF1

Max Verstappen l’a emporté chez lui, à Zandvoort, devant 70 000 fans hystériques, et reprend par la même occasion la tête du championnat. Il a devancé Lewis Hamilton et Valtteri Bottas à l’arrivée, les deux seules monoplaces dans le même tour que lui. Pierre Gasly a fini à une magnifique 4e place, Esteban Ocon est 9e. Week-end une nouvelle fois compliqué pour Sergio Pérez, seulement 8e à l’arrivée.

Verstappen a tout bien fait

Auteur d’une très bonne séance de qualifications, il a su bonifier sa première place sur la grille avec un non moins superbe départ. Il a tout de suite fait le choix de mettre les Mercedes à distance, se battant à un contre deux. Bien dans le rythme, il a su contrecarrer les plans de ses adversaires, pour l’emporter avec 20 secondes d’avance sur Hamilton. Pourtant, la firme allemande avait tenté de le ralentir en n’arrêtant pas Bottas. Mais le mur finlandais censé le retenir n’a même pas tenu deux tours. À peine le dernier virage relevé avalé que Verstappen avait passé les roues devant le second pilote Mercedes.

Suite à cela, Verstappen n’a pas eu à forcer son talent pour rallier la ligne d’arrivée en vainqueur. Tout sourire de triompher à domicile, il a su mettre du baume au cœur à la marée Oranje venue l’acclamer. Si la course s’est révélée globalement peu animée, il faut reconnaître qu’un circuit “à l’ancienne” fait du bien à la Formule 1. Si les dépassements n’ont pas été légion, le tracé en lui-même et le premier tour disputé ont su conquérir les fans de F1. Verstappen succède donc à Lauda au palmarès du GP des Pays-Bas, et devient le premier Néerlandais à s’y imposer depuis Daan Mortier en 1939.

Mercedes, problèmes tactiques

Pourtant habituée aux bonne stratégies, Mercedes n’a cette fois pas paru maîtriser grand chose. Lewis Hamilton s’est plaint une demi-douzaine de fois de ses pneus à la radio, tandis que Bottas était sacrifié inutilement avec des pneus à l’agonie. Très sage et pleinement enclin à aider son leader, il a tout de même chipé le meilleur tour en course à Hamilton à deux tours de la fin, avant que le Britannique reprenne son dû. On l’avait tout de même prévenu à la radio de ne pas le faire. Plus les jours avancent et plus ils sont comptés chez Mercedes pour le Finlandais.

Gasly, le coup de maître

Régulier tout le week-end et auteur d’une 4e place sensationnelle en qualifications, Pierre Gasly a une nouvelle fois tout donné pour Alpha Tauri. Constant également en course, il a su conserver sa place à l’arrivée malgré le danger Leclerc derrière lui. Au classement pilotes, il vole la 8e place à Ricciardo, encore en délicatesse avec sa McLaren. L’écart entre Tsunoda et lui se creuse encore un peu plus, le pilote japonais ayant abandonné pour des soucis de puissance. Pour le Français, c’est sans doute un de ses meilleurs week-ends de course qu’il a pu connaître en Formule 1.

Les deux Ferrari et les deux Alpine, une fois de plus toutes les deux dans les points, font le break sur leurs concurrentes directes. Pour Ferrari, la 3e place constructeur devient plus que jamais une sérieuse option, tant McLaren a été en difficulté à Zandvoort. Leclerc, 5e, et Sainz, 6e, ont marqué 15 points de plus que Norris et Ricciardo, seulement 10e et 11e. L’équipe française (5e, 90 points) met la pression sur Alpha Tauri, 6e avec 84 points, et surtout sur Aston Martin qui semble décrocher (7e, 53 points). Alonso intègre quant à lui le top 10 des pilotes, avec 46 points, soit seulement 2 devant Ocon.

Max Verstappen (Red Bull) : “Les attentes ici étaient si élevées et ce n’était pas toujours facile. Mais c’est un sentiment incroyable et la foule ici était folle, comme vous pouvez le voir. Nous pouvons être très satisfaits de la performance de toute l’équipe aujourd’hui.”

Lewis Hamilton (Mercedes) : “Quelle course, quelle foule, ce fut un week-end incroyable. Max a fait un travail incroyable, donc un grand bravo à lui.”

Valtteri Bottas (Mercedes) : “Nous avons essayé une stratégie à un seul arrêt, ce fut donc un long relais pour moi au début. Au final, nous n’avions pas assez de rythme pour déranger Red Bull. La foule ici a été vraiment formidable tout le week-end et vraiment encourageante, alors je tiens à vous remercier.”

Ce Grand Prix aura été marqué par la première victoire de Verstappen sur ses terres et par beaucoup de remaniements au classement pilotes. Bottas, à la faveur de son podium, prend la 3e place à Norris. Pérez se rapproche du Britannique, lui qui est remonté à la 8e place après être parti dernier. Leclerc double Sainz et, bien évidemment, Verstappen reprend son trône ! 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire