World Series 2019 : l’expérimenté Astros pour la dynastie

À quelques heures du grand début des World Series 2019, We Sport vous propose une présentation des deux équipes qui se feront face cette année. Zoom sur le favori : les Houston Astros.

Le Parcours :

La saison régulière fut presque une formalité pour Houston. Top 3 dans toutes les catégories statistiques offensives l’attaque a fait parler la poudre. La rotation n’était pas non plus en reste, en dominant notamment au nombre de strikeouts. Une saison terminée à la première place de l’American League avec un total de 107 victoires, le meilleur de la ligue.Seul le mois de Juin aura été un peu difficile pour les Astros, à cause d’une vague de blessures. Mais l’équipe a très bien tournée, et s’est même renforcé lors de la trade deadline en faisant venir un top lanceur en la personne de Zach Greinke.

Les playoffs ont été plus compliqué pour Houston. Lors des ALDS, les Astros ont eu besoin de cinq matchs pour venir à bout de valeureux Rays. Une performance majuscule de Gerrit Cole a permis à la franchise de se qualifier pour le tour suivant. Tout ça alors que Houston menait la série 2-0. Au tour suivant, les joueurs d’AJ Hinch affrontaient les Yankees. Houston s’en est sorti en 6 matchs, au terme d’un Match 6 ponctué d’un walkoff home run incroyable de Jose Altuve. Maintenant que les Astros sont de retour en World Series, il ne faudra pas flancher dans la dernière ligne droite !

L’Histoire :

Créé en 1962, la franchise texane va patienter 18 ans avant de découvrir la postseason. Le temps de changer de nom en 1965 (de Colt.45s à Astros) et de plusieurs saisons moyennes. Pour cette première apparition en playoffs en 1980, Houston s’inclinera 3-2 en NLCS contre les Phillies. Le début d’une longue série. Entre 1981 et 2003, les Astros ne verront les playoffs que 6x, et ne remporteront aucune série. Une série noire qui sera stoppé en 2004 avec une série remporté contre les Braves en NLDS. Houston connaîtra même ses premières World Series l’année suivante, mais subira un terrible sweep contre les White Sox. S’en suivra 8 longues saisons sans playoffs.

En 2013, Houston change de Conférence, passant de la National à l’American League. Un changement qui marque le début d’une domination pour les Astros. La franchise commence par retrouver les playoffs en 2015, avant de goûter à nouveau aux World Series en 2017. Cette fois Houston ira au bout en battant les Dodgers pour s’offrir le premier titre de son histoire. Ils deviennent la même année la seule franchise à avoir remporter les deux conférences en MLB. Si 2018 sera une déception, les Astros auront l’occasion de s’imposer un peu plus comme une dynastie cette saison, avec cette nouvelle participation aux World Series. La deuxième en trois ans.

Le point fort :

Point commun avec les Nationals, le point fort des Astros est sa rotation. Justin Verlander, 8x All Star, Cy Young et MVP en 2011, une véritable référence à son poste. Gerrit Cole, 3x All Star et qui sort de la saison de sa vie. Tous deux sont exceptionnels et sont même en concurrence pour le titre de Cy Young dans l’American League cette saison. Ajoutez à cela Zach Greinke, arrivé à la trade deadline, et vous obtenez un trio monstrueux. De quoi nous offrir un magnifique duel avec la tout aussi excellente rotation des Nationals.

Le point faible :

Houston est une des équipes les plus complètes de la ligue. Son point faible sera peut-être la pression qu’aura la franchise sur les épaules. Depuis le début de saison, Houston se doit d’être performant et se devait d’atteindre les ce stade de la compétition. Désormais, tout autre chose qu’une victoire dans ces Wolrd Series serait une énorme déception pour les Astros. À force de se mettre une pression monstre, Houston finira peut-être par causer sa perte.

Le Game Changer :

Jose Altuve, le game changer pour les Astros ? (Crédits : SI)

Après avoir fait l’éloge de la rotation, faisons l’éloge d’un joueur de position. Si un homme peut changer le cours d’un match, c’est Jose Altuve. Le MVP 2017 l’a déjà montré dans ces playoffs, en qualifiant son équipe pour les World Series à la toute fin du match 6 face aux Yankees. Si une occasion similaire se présente face aux Nationals, comptez sur lui pour rééditer sa performance. Pour tuer le match ou relancer son équipe, il sera un élément ultra important de la très complète attaque des Astros.

Houston sera favori lors de ces World Series, comme l’ont été les Astros tout au long de la saison. Il faudra maintenant tenir son rang jusqu’au bout et aller chercher ce second titre en trois ans. Si les Astros en sont capables, on pourra alors parler de dynastie. Une victoire pour la postérité donc.

A propos de l'auteur

Les mots "Minnesota Miracle" et "No-Call" sont rayés de mon vocabulaire, tout comme le mot "Espoir" lorsque le sujet tourne autour des Knicks. Je considère Drew Brees comme un dieu et le Sport US comme ma religion.

Poster un commentaire

et, mattis libero quis, neque. dictum risus consequat. ultricies commodo eleifend