WRC

WRC Rallye de Suède : le programme TV

Après la victoire inaugurale de Sébastien Ogier au rallye de Monte-Carlo, le paddock du WRC se déplace ce week-end en Suède du 9 au 12 février. Les pilotes du championnat du monde se retrouveront sur la neige suédoise dans le cadre de la deuxième manche de la saison 2023. Une nouvelle fois le groupe Canal+, diffuseur du rallye en France, a vu grand en proposant un dispositif complet pour suivre les quatre jours de course. 

 

Comment suivre le rallye de Suède à la TV ?

Diffuseur officiel du WRC depuis plusieurs années, Canal+ va continuer de régaler les fans de rallye en suivant complètement la soixante dixième édition du rallye de Suède. La chaîne cryptée Canal+ 360 sera entièrement à la disposition de la deuxième manche du championnat du monde des rallyes. Les dix-huit spéciales sont à vivre en direct tout au long des quatre journées de course.

La diffusion du rallye de Suède : 

Jeudi 9 février 2023

13h45 – Preview du rallye de Suède

19h – ES1 : Umea Sprint 1

Vendredi 10 février 2023

08h30 – ES2 : Brattby 1

09h29 – ES3 : Sarsjöliden 1

11h – ES4 : Botsmark 1

14h50 – ES5 : Brattby 2

15h51 – ES6 : Sarsjöliden 2

17h25 – ES7 : Botsmark 2

19h03 – ES8 : Umea Sprint 2

Samedi 11 janvier 2023

8h – ES9 : Norrby 1

8h50 – ES10 : Floda 1

10h40 – ES11 : Sävar 1

13h58 – ES12 : Norrby 2

14h55 – ES13 : Floda 2

18h34 – ES14 : Sävar 2

19h25 – ES15 : Umea 1

Dimanche 12 janvier 2023

7h – ES16 : Västervik

10h – ES17 : Västervik 2

12h – ES18 : Umea 2 Power Stage

Les engagés du rallye de Suède

Parmi les cinquante-deux engagés de ce rallye, neuf le sont dans la catégorie Rally1, l’élite du championnat du monde. Le tenant du titre, Kalle Rovanperä, est évidemment présent tout comme ses rivaux, Ott Tänak, Thierry Neuville et Elfyn Evans. Vainqueur au Monte-Carlo il y a quelques semaines, le pigiste de luxe Sébastien Ogier n’est pas présent. La manche suédoise ne fait pas partie de son planning. A sa place, Toyota a appelé l’Italien Lorenzo Bertelli, troisième du championnat WRC2 en 2014 et qui a participé plusieurs manches du WRC au début des années 2010. Changement aussi chez Hyundai, où Dani Sordo laisse sa place à Craig Breen. En grande difficulté chez M-Sport l’an passé, l’Irlandais a rebondi au sein du constructeur sud-coréen, où il roule en alternance avec le pilote Espagnol.

  • N°69 – Toyota Gazoo Racing – Kalle Rovanperä et Jonne Halttunen
  • N°8 – M-Sport Ford – Ott Tänak et Martin Jarveoja
  • N°11 – Hyundai Shell Mobis – Thierry Neuville et Martijn Wydaeghe
  • N°33 – Toyota Gazoo Racing – Elfyn Evans et Scott Martin
  • N°18 – Toyota Gazoo Racing – Takamoto Katsuta et Aaron Johnston
  • N°42 – Hyundai Shell Mobis – Craig Breen et James Fulton
  • N°4 – Hyundai Shell Mobis – Esapekka Lappi et Janne Ferm
  • N°7 – M-Sport Ford – Pierre-Louis Loubet et Nicolas Gilsoul
  • N°37 – Toyota Gazoo Racing – Lorenzo Bertelli et Simone Scattolin

Tout est prêt pour accueillir le championnat du monde des rallyes en Suède. Avec de la neige au rendez-vous, les pilotes devraient s'amuser et enchaîner les glisses. Kalle Rovanperä fait office de grand favori de par son statut de champion du monde et sa bonne forme au Monte-Carlo. Le Finlandais est aussi le dernier vainqueur après avoir remporté l'édition 2022 devant Thierry Neuville et Esapekka Lappi. Reste à voir qui tirera le mieux son épingle du jeu au terme des quatre jours de course. 

Journaliste spécialisé en sports mécaniques.

Dernières publications

En haut