WTA Doha : Kvitova au mérite

0
Ligue 1

Petra Kvitova s’est adjugée le tournoi WTA de Doha en battant l’espagnole Garbine Muguruza en trois sets. En ce dimanche, la tchèque s’impose sur le fil (3-6/6-3/6-4) et s’accapare son deuxième tournoi Premier en trois semaines. Et au-delà d’une série de 12 victoires consécutives et d’un retour dans le top 10, Kvitova a surtout fait preuve d’une résilience exceptionnelle depuis un an.

En mode diesel pour la finale

Comme lors de sa demi-finale face à la numéro 1 mondiale Caroline Wozniacki, la tchèque de 27 ans a connu un départ timide. Rapidement menée 5-0 dans le premier set, Kvitova ne parvient pas à trouver son rythme et accumule les fautes directes. De son côté, Garbine Muguruza pose tranquillement son jeu et même si son adversaire commence à se régler du fond du court, la numéro 4 mondiale s’adjuge la première manche 6-3.

Mais les espoirs montrés par Kvitova en fin de set vont rapidement porter ses fruits. Elle sauve brillamment plusieurs balles de break en début de seconde manche et ses frappes se font désormais de plus en plus percutantes. Son adversaire accuse progressivement le coup et cède son service à 3-2. La tchèque tient son break et parvient alors à égaliser à une manche partout (6-3).

Dans l’ultime set, Petra Kvitova continue à maintenir une pression énorme sur l’espagnole. Cette dernière se montre de plus en plus fébrile sur son engagement et c’est au terme d’un rallye de haute intensité à 2-2 qu’elle perd son jeu de service. Garbine Muguruza se voit accorder par la suite un temps mort médical pour soigner et strapper son genou gauche. Cet intermède sera sans doute salvateur pour Kvitova qui semble puiser dans ses réserves physiques. Mais mentalement, la double lauréate de Wimbledon va se montrer parfaite sur ses mises en jeu. Sur un revers dans le filet de son adversaire, Kvitova remporte finalement le troisième set 6 jeux à 4.

Le plus beau à venir pour Kvitova ?

Suite à cette victoire, la native de Bilovec va effectuer son retour parmi l’élite mondiale demain. Elle fera partie des dix meilleures joueuses mondiales, ce qui ne lui était plus arrivée depuis juin 2016. On n’oubliera pas de rappeler qu’elle était 29ème mondiale en début de saison et qu’elle avait montré un tennis très brouillon en Australie.

Avec cette victoire, Petra Kvitova affiche un ratio de 12 matchs remportés d’affilée (victoires à Saint-Pétersbourg, Doha et dans ses matchs de Fed Cup). Et l’horizon dans les prochains mois semble plus que dégagée avec zéro point à défendre d’ici Roland-Garros.

Cette absence de points permet d’ailleurs de souligner que la tchèque est revenue d’une grave blessure voire même d’un traumatisme subi fin 2016. Victime d’une attaque au couteau à son domicile, Petra Kvitova avait alors subi une intervention chirurgicale de la main gauche. Après plusieurs mois de rééducation, elle n’avait pu reprendre la compétition qu’à la Porte d’Auteuil. Malgré un titre à Eastbourne, on pouvait être dubitatif quant à la capacité de Kvitova de proposer son meilleur tennis sur du moyen terme.

Par ailleurs, la nouvelle numéro dix mondiale a affiché sur le court une attitude détendue et positive ces trois dernières semaines. Cette nouvelle approche à mettre en lien avec sa longue absence, démontre chez Kvitova une capacité de résilience qui la conforte encore plus dans son statut de championne de tennis.

Petra Kvitova vient de faire un retour fracassant dans l’élite de la WTA et cela augure pour elle de très belles promesses pour cette saison. De nouveaux challenges semblent désormais à sa portée comme un troisième titre à Wimbledon ou encore une participation aux Masters en novembre prochain.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here