WTA Finals : les outsiders cartonnent pour leur entrée

0
Ligue 1



A l’issue de la première partie des matchs de poule, les Masters féminins ont renforcé la réputation de la WTA. En effet, les quatre rencontres disputées ont vu la joueuse la moins bien classée s’imposer à chaque reprise.

Wozniacki et Kvitova déçoivent

Le premier match de cette édition 2018 a vu s’affronter Petra Kvitova face à Elina Svitolina. Et c’est une Kvitova des mauvais jours que l’on a pu voir jouer hier midi. Finalement dans la logique de sa tournée asiatique, la tchèque s’est montrée pataude et trop hésitante pour installer le dangereux tennis qu’on lui connaît. On peut même se poser des questions quant à sa préparation et surtout ce qu’elle va pouvoir mettre en place pour renverser la vapeur. Bref cela n’augure rien de bon pour la lauréate du tournoi en 2011.

Cette entame est en revanche une bouffée d’oxygène pour Svitolina ! L’ukrainienne a tenu d’ailleurs à souligner que cette victoire en deux manches était une très bonne réponse à ces détraqueurs. L’an passé, la numéro 7 mondiale avait en effet complètement craqué mentalement après une victoire d’entrée contre Halep. Svitolina a parfaitement conscience que sa saison 2018 est en-deça de 2017 mais ce statut d’outsider ici à Singapour peut peut-être l’aider à débloquer certains rouages.

Le deuxième match du groupe du groupe blanc opposait la tenante du titre Caroline Wozniacki à Karolina Pliskova. Et la danoise a été beaucoup tendre pour entamer la défense de son titre. Elle s’incline en deux manches face à une adversaire bien plus impliquée que la semaine dernière à Moscou. La suite s’annonce rude (mais pas impossible) pour la danoise : elle affronte demain Petra Kvitova qu’elle n’a plus battu depuis 2014; c’était à … Singapour.

Osaka déçoit, Bertens étonne

Pour ce premier match du groupe rouge, la japonaise Naomi Osaka était attendue au tournant. Premier match aux Masters pour la joueuse la plus en confiance de ces derniers mois face à l’américaine Sloane Stephens. Et malheureusement tous les feux n’ont pas été au vert pour la lauréate de l’US Open qui s’incline en 3 sets. Osaka a livré un match quelque peu frustrant car elle a su montrer que lorsque son jeu était en place, elle était alors capable de transpercer la défense de son adversaire. Après 2 sets assez équilibrés de part et d’autre, la quatrième mondiale a sombré dans l’ultime manche. Tout n’est cependant pas perdu pour elle : gagner un set en match de poules peut en effet s’avérer précieux lors du décompte final. On a également la sensation que la japonaise semble avoir davantage les armes en mains comparé à ses adversaires du groupe.

Enfin, on notera pour le dernier match que Kiki Bertens nous aura fait passer pour des mauvaises langues … La hollandaise et dernière qualifiée a en effet déjoué tous les pronostics pour aller chercher sa première victoire aux Masters, qui plus est face à la mieux classée du tournoi. La logique a pourtant suivi son cours puisque son adversaire Angelique Kerber menait tranquillement 6-1/2-0. Il a suffi de l’intervention de son coach pour que la néerlandaise parvienne à trouver du relâchement dans son tennis. Dans le même temps, l’allemande a perdu progressivement le fil de la partie. Elle s’est montrée beaucoup trop passive et son adversaire a su grignoter du terrain pour s’imposer en 3 sets. Ce type de rencontre accrochée (et pas forcément avec une happy-end) est d’ailleurs légion pour Kerber en cette fin de saison. Cela peut faire penser que l’ex-numéro un mondiale est en train de payer tous ses efforts accomplis au premier semestre. Pour Bertens en revanche, tous les espoirs sont permis avec cette victoire et on est pas à l’abri d’un non-match de la part de ses deux prochaines adversaires du groupe.

crédit photo : WYN TENNIS

Résultats

Elina Svitolina (UKR/6) bat Petra Kvitova (CZE/4) : 6-3/6-3

Karolina Pliskova (CZE/7) bat Caroline Wozniacki (DEN/2) : 6-2/6-4

Sloane Stephens (USA/5) bat Naomi Osaka (JPN/3) : 7-5/4-6/6-1

Kiki Bertens (NLD/8) bat Angelique Kerber (GER/1) : 1-6/6-3/6-4

Cela faisait 15 ans que la première journée des Masters ne s’était pas soldée par des victoires des joueuses les moins bien classées uniquement. Cela augure une issue inattendue pour la suite du tournoi.



Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here