WTA Finals : Svitolina / Stephens pour le titre

0
crédit photo : Lavenir.net
Ligue 1

L’ukrainienne et l’américaine sont sorties gagnantes des demi-finales des Masters de Singapour. Vainqueurs en trois sets chacune, elles s’affronteront demain pour aller chercher une première victoire dans leur carrière aux WTA Finals.

Svitolina à l’arrachée

La première demi-finale a donc vu Elina Svitolina s’imposer face à son adversaire Kiki Bertens. Mais comme tout au long de la semaine, la néerlandaise a pratiqué un tennis pugnace et montré des qualités de combattante à louer.

Même si on sentait Bertens un peu éreintée physiquement et avec un service en dents de scie tout au long de la partie, cette dernière s’est accrochée. Malgré la perte du premier set à l’arrachée (7-5), des balles de second set non concrétisées et d’une frustration palpable dans les points en sa défaveur, la n°9 mondiale est restée pleinement concentrée dans la partie. De par des échanges liftés, moult attaques en décalage de coup droit et une adversaire rattrapée par l’enjeu, la joueuse hollandaise est parvenue à rester au contact. Elle a remporté la seconde manche  sur le fil au tie-break et est restée au contact dans l’ultime set en dépit d’un break de retard.

Mais c’est bien Elina Svitolina qui a eu le dernier mot au bout de 2 heures et 38 minutes de jeu ! Effaçant 2 balles de débreak sur son dernier jeu de service, la 7ème joueuse mondiale s’impose 6-4 au dernier set en laissant exprimer avec conviction sa joie. C’est d’ailleurs cette réaction de fin de match qui peut être intéressante à analyser : les poings sont serrés et Svitolina semble satisfaite tout en affichant un certain calme. Cette attitude est d’ailleurs similaire à son match remporté contre Wozniacki hier. Pas sûr qu’on aurait retrouvé ce calme et cette rage de vaincre si elle avait passé ses deux derniers quarts de finale en Grand Chelem. L’ukrainienne a souvent failli mentalement dans les tournois majeurs et ce qu’on a pu voir depuis 48h peut faire penser à un déblocage mental de sa part.

Stephens revient de loin dans cette demi-finale (Crédit photo : We Are Tennis France)

La belle frayeur pour Stephens

La deuxième demi-finale a proposé un format de match en trois sets bien différent. En effet, la début de la partie a été synonyme de récital pour Karolina Pliskova. Abordant sa deuxième demi-finale à Singapour, la 8ème mondiale a tout simplement remporté les huit premiers jeux de la partie. Proposant un tennis offensif et très complet, la tchèque a rappelé en 20 minutes comment elle était parvenue à devenir n°1 mondiale l’an passé. A base de retours et de volées bien sentis, Pliskova a laissé Stephens complètement amorphe et en plein doute malgré son sans-faute en matchs de poule.

Le tennis champagne proposé par Pliskova a cependant tourné progressivement au vinaigre. La tchèque a commencé à se montrer moins performante sur son service et perdre (trop) rapidement l’intensité proposée dans cette partie. En face, il n’en fallait pas moins pour que l’américaine trouve plus de profondeur dans ses frappes et pousse son adversaire à la faute. Remportant le second set (6-4), Sloane Stephens est ensuite parvenue à proposer des échanges longs et forcément fatals pour Pliskova. L’américaine l’emporte 6-1 dans le dernier set et jouera également sa première finale aux Masters.

 

Incroyable mais vrai : la logique a été respecté ce samedi avec la victoire des deux joueuses les mieux classées de ce dernier carré. Petit avantage demain pour Sloane Stephens qui va disputer sa troisième finale dans un tournoi majeur et qui sera “logiquement” favorite. Mais comme vous le savez déjà, Singapour et logique ne font pas bon ménage cette année …

 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here