WTA Indian Wells : Bilan

0
Source : WTA
Ligue 1

A l’issue d’une finale totalement inédite et surprenante, le tournoi d’Indian Wells nous aura offert une dizaine passionnante.  Petit résumé de cette édition 2018 entre éclosions, come-backs tant attendus et confirmations (ou non).

La jeunesse au premier plan

Il suffit de voir l’affiche de la finale pour comprendre ce qui s’est joué à Palm Springs. Nées toutes les deux en 1997, Naomi Osaka et Daria Kasatkina ont déferlé sur le tournoi de façon impressionnante. En s’offrant des victoires nettes avec des frappes puissantes et bien rodées pour la Japonaise (contre Halep, Radwanska et Sharapova entre autres). En usant ses adversaires avec un superbe lift de coup droit pour la Russe (face à Kerber et Venus Williams notamment). Et si la finale a été en sens unique en faveur d’Osaka, il ne faudra surtout pas omettre les progrès énormes de Kasatkina sur le plan mental, là où elle peinait dans ce domaine ces dernières saisons.

Source : WTA

Mais ce serait une erreur de réduire ce triomphe de la jeunesse à ces deux jeunes femmes !  C’est en effet toute une armada américaine qui s’est révélée au grand jour dans le désert californien. On pourra citer la présence d’Amanda Anisimova et Danielle Collins en 1/8ème de finale ou encore les victoires au mental de Caroline Dolehide avant de pousser Simona Halep dans ses retranchements au 3ème tour. A noter également les belles performances de la gauchère tchèque Marketa Vondrousova et de la grecque Maria Sakkari. Car depuis maintenant un an, ces deux joueuses sont en train de s’installer durablement dans le top 50 (en attendant mieux).

Retour dans le désert pour Serena et Vika

Source : WTA

Quelle meilleure affiche espérer que le retour à la compétition de la plus grande joueuse de l’Ere Open ? Indian Wells s’est offert ce luxe pour le come-back de Serena Williams après son arrêt par la case maternité. Un retour fort en symbole quand on connaît le passif du clan Williams avec ce tournoi … Quoiqu’il en soit, la lauréate de 23 tournois du Grand Chelem s’est montrée appliquée pour son premier tournoi WTA depuis Melbourne en janvier 2017. Elle a su (comme elle le fait si bien) négocier parfaitement les points-clé pour remporter ses deux premiers matchs en deux sets face à Diyas et Bertens. Elle s’est ensuite inclinée au 3ème tour face à sa soeur Venus dans l’un des duels les plus disputés de ces 20 dernières années (il s’agissait de leur 29ème affrontement).

Autre retour très attendu, celui de Victoria Azarenka. En proie à des problèmes de garde pour son enfant, la Bélarusse avait montré de belles choses en 2017 en l’espace de quelques tournois seulement. Ce passage à Indian Wells a donc été en demi-teinte pour la double lauréate. Après un premier tour solide face à Heather Watson, Azarenka a pu mesurer au tour suivant tout le chemin nécessaire pour retrouver un rythme et un niveau adéquats. Une défaite en deux manches face à Stephens qui peut prévaloir d’optimisme pour elle et espérer pouvoir réaliser une tournée estivale comme à son meilleur niveau.

Confiance et Doute

Une saison tennistique est émaillée de périodes de doute et de confiance et cela n’a pas échappé à la règle pour les top player cette semaine. Certaine ont confirmé leur forme actuelle comme c’est le cas de Simona Halep. Malgré une défaite sévère en demi, la numéro 1 mondiale s’est rassurée quant à l’état de son pied et affiche un joli ratio de 18 victoires pour 3 défaites en 2018. Elle a notablement creusé l’écart avec Wozniacki et pourra “se permettre” une contre-perf’ lors de la saison sur terre.

On notera également le beau parcours de Venus Williams qui rectifie le tir après une tournée australienne complètement ratée. Très solide avant de s’incliner de peu aux pieds de la finale, l’américaine de 38 ans a encore de beaux jours devant elle. Enfin, il va falloir s’habituer à revoir Angélique Kerber en fin de tournoi. L’ancienne numéro un mondiale s’est offerte un 5ème 1/4 de finale en autant de tournois disputés cette saison.

Source : DailySportNews FR

Le tournoi californien n’a cependant pas souri à tout le monde. A l’instar de Caroline Wozniacki qui semble un peu accuser le coup après son titre à Melbourne. Calendrier trop chargé, jeu pas assez offensif, ses deux défaites contre Kasatkina semblent révélateurs des travers dans lesquels la danoise a replongé. On notera aussi les défaites précoces d’Elina Svitolina et Garbine Muguruza qui ont bien du mal à afficher un tennis homogène sur l’ensemble de la saison. Ca reste également bancal pour Ostapenko et Konta qui vont avoir beaucoup à défendre dans les prochains mois …

Indian Wells a tenu toutes ses promesses et bien plus encore. La jeunesse s’est révélée tout au long du tournoi et c’est avec un vrai plaisir qu’on a assisté au retour de Serena Williams. Place maintenant à Miami.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here