WTA – Jurmala : Dans la douleur pour Garcia

Au terme d’une partie de plus de 2h40, Caroline Garcia s’est finalement imposée face à Krystina Pliskova 6-3/6-7/7-6. Malgré cette première victoire au Baltic Open, la numéro 1 française ne rassure pas et on peut être légitimement inquiet quant à la suite du tournoi et de la saison.

Un match laborieux

Qu’on se le dise : Caroline Garcia n’a jamais réussi à se montrer véritablement supérieure à son adversaire aujourd’hui.

Hormis un premier jeu de service de Pliskova complètement raté qui a valu un break d’entrée à la Française, le reste de la partie est resté très équilibrée. De par le service de la Tchèque notamment qui aura su servir le plomb pour sauver des balles de break ou lorsqu’elle avait une balle de match contre elle au jeu décisif de la seconde manche ou à 5-4 dans le 3e set. En face, la n°1 tricolore a su se montrer également efficace au service et dans ses décalages en coup droit pour ne pas être particulièrement inquiétée sur ses jeux de service.

Là où il y a à faille c’est clairement dans le sens tactique de la Française. La tête de série n°2 a en effet cruellement manqué de lucidité dans sa raquette . Face à une joueuse en difficulté dans les déplacements sur terre et avec un jeu très à plat, Garcia a plutôt opté pour un jeu en cadence avec à la clé de nombreuses fautes directes. C’est clairement frustrant car on a le sentiment d’une part que la n°1 tricolore a clairement les armes tactiques pour instaurer davantage de lift dans sa balle et mettre Pliskova bien plus en difficulté. D’autre part, c’est un match qui paraît une formalité sur le papier pour Caroline Garcia quand on connaît le pedigree de cette dernière.

 

Le doute qui persiste pour Garcia

Ce match d’entrée contre la moins bien classée des soeurs Pliskova constituait un véritable test pour la Lyonnaise. Face à une joueuse possédant un tennis très peu propice à la terre battue, Krystina Pliskova peut véritablement servir de baromètre quant au jeu que l’on peut mettre en place. Et pour la première fois en trois confrontations, Caroline Garcia a vraiment failli s’y casser les dents.

Une victoire à l’arrachée peu rassurante donc, malgré un tableau largement à la portée de la Française (au moins jusqu’en demi-finale). Cette partie de la saison post-Wimbledon sur terre battue semble pourtant être une aubaine pour elle : peu de top players, une surface dont elle raffole et peu de pression médiatique. Mais après une défaite sèche au 2e tour la semaine dernière en Suisse et avec le match d’aujourd’hui, cette tournée européenne n’est pour l’instant pas un franc succès pour Garcia.

La n°1 française affrontera au second tour soit sa compatriote Chloé Paquet soit la Turque Basak Eraydin.

Crédit Photo : Twitter – We Are Tennis France.

Poster un commentaire

libero accumsan ut Nullam Praesent tempus commodo ut sit tristique