WTA – Pékin Ashleigh Barty en finale

L’Australienne Ashleigh Barty est la première qualifiée pour la finale du tournoi de Pékin. Pour cela, elle a dû s’employer en battant Kiki Bertens après 2h20 de jeu et en sauvant une balle de match au passage (6-3/3-6/7-6(7)).

Barty s’impose sur le fil

Le début de match a vu une domination logique de la numéro un mondiale. Très offensive et imposant son jeu vers l’avant, Barty affichait son tennis des grands jours dans la première manche. Avec un break d’entrée conservé tout au long du set, la lauréate de Roland-Garros se montrait extrêmement solide dans les échanges et empêchait son adversaire d’installer son jeu dans un premier temps.

Mais la suite de la partie prit une autre tournure. Car en face, Kiki Bertens profitait d’une baisse de régime adverse pour réaliser le break en début de second set. Mettant en place le tennis varié et solide qu’on lui connaît, la Néerlandaise poussait progressivement Barty à la faute et s’assurait sereinement le gain de la seconde manche.

Le dernier set fut marqué par des échanges longs et haletants qui ont permis à Bertens d’obtenir un break d’avance. Mais l’Australienne fait parler son rang à 5-4 en réalisant le débreak et en arrachant un jeu décisif. Le tie-break est à l’image de cette demi-finale : extrêmement disputé et où les deux joueuses ont visité toutes les parties du court tant elles ont utilisé toute une panoplie de coups. C’est finalement la numéro un mondiale qui s’impose 9 points à 7 et après avoir solidement sauvé une balle de match.

La numéro un se rassure

On avait connu une Ashleigh Barty en petite forme ces dernier mois mais force est de constater qu’elle se réveille au bon moment. Pour sa première finale depuis juin à Birmingham, Barty glane de précieux points dans ce dernier gros tournoi de la saison et sécurise encore un peu plus sa place de patronne au classement WTA. L’Australienne tentera demain d’aller chercher un quatrième titre cette saison face à Naomi Osaka ou Caroline Wozniacki. Histoire d’aller chercher un maximum de confiance à l’approche des Masters.

Direction Shenzhen pour Bertens

Les Masters justement sont source d’interrogation pour Kiki Bertens ce jour. Neuvième à la Race et à environ cent points de Serena Williams, la Hollandaise est actuellement en embuscade. Outre la question de la participation ou non de l’Américaine à cet ultime tournoi de la saison, il faudra également surveiller Belinda Bencic. La Suissesse peut en cas de victoire à Linz le week-end prochain passer devant Bertens. Il faudra donc que cette dernière remporte un match du côté de Moscou pour espérer une seconde participation dans un tournoi réservé à l’élite.

La seconde demi-finale est à retrouver à 13h30 entre la Japonaise Naomi Osaka (vainqueur d’Andreescu la veille) et la Danoise et tenante du titre Caroline Wozniacki.

Crédit photo : Twitter – WTA

Poster un commentaire

velit, Aenean consectetur Curabitur at adipiscing diam Phasellus