WTA – Pékin : Osaka prend le meilleur sur Andreescu

Le dernier quart de finale dames du tournoi pékinois a tenu toutes ses promesses ce vendredi. Dans ce match choc opposant Bianca Andreescu à Naomi Osaka, les deux joueuses du top 10 ont livré une partie de plus de deux heures et remplie de suspense. C’est finalement la Japonaise qui s’est imposée 5-7/6-3/6-4 et qui accède ainsi au dernier carré.

Andreescu rayonnante dans un premier temps

Malgré un public absent dans les gradins, l’affiche avait de quoi faire rêver. Il s’agissait là du premier affrontement entre les deux dernières gagnantes de l’US Open. On peut d’ailleurs se douter qu’il augure un excellent face-à-face dans les prochaines années entre les deux plus jeunes pensionnaires du top 10.

Et dans ce match de gala, c’est Bianca Andreescu qui dicta sa loi sur la première moitié de la partie. Profitant d’une adversaire peinant à se régler au service et partant trop rapidement à la faute, la dernière lauréate de Flushing Meadows réalisait rapidement le double break (5-2) dans le premier set. Utilisant avec pertinence les slices pour couper le rythme dans les échanges, la Canadienne connaissait cependant une première alerte pour se faire rejoindre à 5-5. Mais Andreescu parvenait tout de même à se reprendre pour conclure à sa troisième occasion et sur un jeu blanc la première manche 7-5.

Osaka a su garder la foi

La numéro six mondiale continuait ainsi sa marche en avant pour réaliser un nouveau break et mener 3-1 dans le second set. C’est alors que les mots du père d’Osaka prononcés à sa fille à l’entame du set ont commencé à porter leurs fruits. Demandant à cette dernière de croire et surtout de continuer à faire ce qu’elle savait faire, Naomi s’accroche alors dans tous les jeux de cette seconde manche. Elle met plus de punch dans sa balle et trouve plus de relâchement dans ses coups. Le résultat ne se fait pas attendre avec cinq jeux consécutifs remportés par l’ancienne numéro un mondiale (6-3 Osaka).

Le dernier set est sans doute celui de trop pour Bianca Andreescu. Malgré un très bon début de set et des velléités offensives retrouvées, la tête de série n°4 accuse progressivement le coup. A l’inverse, Osaka maintient le cap dans son tennis et une pression constante pour pousser son adversaire à effectuer les mauvais choix. Si on constate que c’est la Canadienne qui se révèle supérieure tactiquement sur ce match, c’est bien Naomi Osaka qui fait basculer la partie en sa faveur sur le plan mental. En atteste le dernier jeu où Andreescu ne parvient pas à conclure les occasions pour recoller.

Fin de série pour Andreescu

Bianca Andreescu s’incline finalement après 16 victoires d’affilé et des titres prestigieux acquis en Amérique du Nord cet été. On sentait son tennis moins mordant cette semaine dans la capitale chinoise mais la confiance accumulée avait su faire la différence jusqu’à présent. Claudicante en fin de partie, on espère qu’elle pourra rapidement récupérer pour s’aligner aux Masters d’ici quelques semaines.

Quant à Naomi Osaka, cette victoire de prestige lui permet de se qualifier officiellement pour les Masters. La Japonaise tentera demain de s’offrir une seconde finale consécutive. Elle devra pour se cela se débarrasser de la tenante du titre Caroline Wozniacki.

Crédit photo : Twitter – We Are Tennis France

Poster un commentaire

et, ante. ut felis ipsum pulvinar Nullam neque.