Au service !

WTA Rome : la belle revanche de Pliskova

C’est finalement Karolina Pliskova qui s’impose dans cette édition mouvementée du tournoi de Rome. La Tchèque a battu Johanna Konta 6-3/6-4 et s’offre son deuxième titre de la saison après Brisbane. Ainsi qu’un statut de favorite pour Roland-Garros.

Net et sans bavure

A l’image de sa demi-finale contre Maria Sakkari hier, Karolina Pliskova a su gérer l’essentiel aujourd’hui. Aidée par son puissant service et une certaine qualité de déplacement, la tête de série n°4 a rapidement pris son adversaire à la gorge pour réaliser le break d’entrée. Break qu’elle réussira à conserver tout au long de la première manche et bien aidée par une Johanna Konta hésitante sur les rares occasions pour recoller au score.

La Britannique garde cependant sa combativité dans le second set (ce qui a d’ailleurs fait sa force tout au long de la semaine). Sa résistance est louable mais son adversaire fait rapidement la différence à moyen terme. Précise et juste dans ses frappes, Pliskova s’offre le break à 3-3 et parviendra à conclure la partie sur sa 3e balle de match.

Comme un air de résilience

On l’évoquait dans le titre, cette victoire à Rome sonne véritablement comme une revanche pour Pliskova. On ne peut en effet s’empêcher de repenser à sa défaite l’an passé ici-même face à Maria Sakkari au 2e tour. Outre la contre-performance de l’époque, ce match avait été marqué par un véritable coup de sang de la part de la Tchèque. Calme d’ordinaire, la native de Louny n’avait pas digéré une erreur d’arbitrage en fin de match et avait alors évacué sa colère sur la chaise de la juge-arbitre.

Une sanction financière s’en est alors suivie et surtout un poids moral bien difficile à porter pour la n°1 tchèque. Il est d’ailleurs impossible de ne pas faire une corrélation entre cet incident et les contre-performances qui ont suivi les mois suivants.

Toujours est-il que sa revanche hier contre la Grecque et ce titre en terre italienne va faire beaucoup de bien à Karolina Pliskova. La plupart de ses défaites cette saison ayant été marqué par une faille mentale et sans doute un manque de confiance dans les moments-clé. Ce titre au Foro Italico sonne ainsi comme une bénédiction pour Pliskova.

Avec ce succès, Pliskova s’offre dès demain un nouveau statut de dauphine du circuit WTA. Et une place tout en bas du tableau dames de la Porte d’Auteuil. A elle de montrer désormais qu’elle a les capacités physiques et surtout mentales pour aller empocher un titre du Grand Chelem.

Crédit photo : Getty Images.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
elit. tempus eleifend pulvinar et, ut ut Sed tristique efficitur. ultricies Curabitur