Au service !

WTA Strasbourg : Ferro fléchit, Paquet passe, Garcia baila

Place aux quarts de finale sur le tournoi WTA de Strasbourg. Trois joueuses françaises étaient sur les courts. Si Fiona Ferro n’a pas fait le poids face à Dayana Yastremska, Chloé Paquet et Caroline Garcia ont décroché leur billet pour le dernier carré.

Une Paquet de talent

La journée avait parfaitement commencé pour les tricolores. Chloé Paquet était la première à en découdre, face à Daria Gavrilova, vainqueure difficile d’Amandine Hesse hier. Le premier set de la Française est impérial. Aucune balle de break concédé, et plusieurs opportunités de conclure facilement la manche. Finalement, un score de 6-3, net et sans bavure. Mais la deuxième manche est plus accrochée. L’Australienne, comme depuis le début du tournoi, a besoin d’être bousculée pour se réveiller. Elle se procure même trois balles de set sur la mise en jeu de son adversaire. Mais la décision se fait au tie-break, et comme depuis le début de la semaine, Chloé Paquet est sur son nuage, pliant l’exercice 7 points à 1.

Ferro hic

Une affaire beaucoup plus compliquée pour Fiona Ferro. Impuissante, débordée et ruée de missiles par Dayana Yastremska, la Française n’a jamais trouvé la solution. Même si l’on a cru à un léger sursaut à 5-1 dans le second acte, la mission était impossible. Sa belle semaine à Strasbourg s’achève sur un score sévère mais juste de 6-1 6-3. L’Ukrainienne, en quête de repère avant Roland-Garros, semble parvenir à mener sa mission à bien, avec une nouvelle victoire sèche et convaincante.

Erudit Garcia

Après un premier tour compliqué face à Shelby Rogers, puis une victoire plus nette face à Rebecca Peterson, Caroline Garcia a dû batailler contre Marta Kostyuk. Le niveau était élevé, avec beaucoup de coups de gagnants, peu de fautes directes, et surtout de l’intensité. L’Ukrainienne de 16 ans commence pied au plancher, décrochant la première manche 6-3. De quoi agacer la Lyonnaise qui s’agace en écoutant les mots de son père et entraîneur. Elle décide alors de la jouer solo et de réunir ses facultés mentales, intellectuelles, pour battre son adversaire à l’expérience. Beaucoup plus agressive, elle fait reculer une joueuse qui aime cogner. Elle passe en tête au meilleur moment pour remporte le deuxième set 6-3. Le troisième acte est presque évident, dans la continuité, pour une victoire finale 3-6, 6-3, 6-2.

Place au dernier quart entre Monica Puig et Aryna Sabalenka. Demain, les demi-finales opposeront Chloé Paquet à Caroline Garcia, assurant une Bleue au rendez-vous de la finale. De l’autre côté, Dayana Yastremska attend de connaître son adversaire.

Crédit photo : Twitter de Chloé Paquet.



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
luctus in Donec mi, fringilla dolor quis, ut