WTA – Toronto : Barty trop juste pour son retour

Premier match de reprise pour la jeune numéro 1 mondiale après un printemps de rêve (titrée à Roland-Garros et Birmingham) et premier match compliqué pour elle. Face à une joueuse redoutable en la personne de Sofia Kenin, la confiance accumulée ces derniers mois par l’Australienne n’aura pas suffi à pallier à sa condition physique bancale. Barty s’incline en trois manches (6-7(5)/6-3/6-4) et envoie quelques signes d’inquiétude pour cette tournée estivale.

En sursis dans le premier set

La partie avait déjà mal débuté pour l’Australienne. Breakée à 1-1, Barty payait cruellement ses fautes directes et sa panne de première balle. Du côté de Sofia Kenin, son premier service et ses décalages en coup droit efficaces faisaient mouche. Cela lui permettait d’expédier ses jeux de service et de servir ainsi pour le gain de la première manche. Mais rattrapée par l’enjeu, cette dernière perdait alors ses moyens. Elle laissait Barty en profiter pour revenir à égalité et pousser son adversaire à disputer un jeu décisif. C’était alors une numéro un mondiale qui retrouve ses sensations pour survoler assurément le tie-break 7 points à 5.

Mais pas de miracle par la suite

On se dit alors que la reine de la WTA a pris l’ascendant en renversant la première manche. Mais c’est tout l’inverse qui se déroule. Kenin repart à l’offensive côté coup droit en réalisant un break d’entrée. Mieux, elle enchaîne trois retours gagnants consécutifs pour aller chercher un double break et obtenir par la suite  trois balles de 5-0. Barty en face paraît quelque peu groggy et sans réaction au coup de semonce adverse. Et si l’Américaine a beau relancer sa concurrente dans le set en enchaînant les fautes directes et en perdant trois jeux d’afilée (de 4-0 à 4-3), elle parvient à se remobiliser et à s’appuyer sur une bonne première balle de service pour pousser la top seed du tournoi à disputer un troisième set décisif.

Et la manche finale connaît un scénario similaire à la seconde. La numéro 1 mondiale semble en effet davantage subir le jeu adversaire et se fait breaker à 1-1. Malgré quelques imprécisions chez Kenin qui ne parvient pas à confirmer un double break ni à concrétiser les balles de match en retour à 5-3, c’est bien elle qui prend le dessus dans les échanges pour finalement s’imposer 6-4.

Strappée à l’épaule droite et manquant de tonicité dans ses déplacements, Ashleigh Barty n’a pas vraiment convaincu à l’entame de cette tournée nord-américaine. Habituellement impeccable dans sa condition physique et dans son jeu vers l’avant, la reine de la WTA s’est montrée bien attentiste aujourd’hui et assez loin du niveau qu’on lui connaît. A elle de se remettre d’aplomb à Cincinnati la semaine prochaine pour arriver au mieux à New-York.

Crédit photo : Getty Images.

Poster un commentaire

ut elementum mattis eget Nullam libero. facilisis ut felis Praesent dolor