WTA – Wimbledon : Halep en finale !

Dans cette demi finale inédite, c’est la Roumaine qui s’est imposée en deux manches face à Elina Svitolina. Plus conquérante et faisant parler son expérience, Halep jouera sa première finale à Wimbledon samedi et s’offre un beau rattrapage un mois après Roland-Garros.

La victoire pour l’audace

Si les deux premiers jeux se sont révélés disputés ( 9 minutes chacun), c’est bien la Roumaine qui a réalisé le break la première à 2-1. Plus créative, l’ex reine de la WTA parvient à dominer la plupart des échanges dignes d’un match sur terre. Avec des styles de jeu similaires, c’est finalement Halep qui  se montre supérieure à son adversaire en terme de déplacement pour réaliser un double break dans la foulée. L’Ukrainienne en face est bien trop loin de sa ligne de fond pour proposer une quelconque résistance sur herbe. Simona Halep parvient à déborder sa rivale (particulièrement en long de ligne) et s’adjuge ainsi la première manche 6-1.

La deuxième manche se révèle quelque peu plus équilibrée. Halep se montre un peu plus nerveuse en début de set et Svitolina un brin plus offensive. Mais l’accalmie est de courte durée pour la compagne de Gaël Monfils.A l’arrivée du money-time, Elina Svitolina craque dans le 7e jeu pour se faire breaker. L’Ukrainienne n’aura malheureusement pas réussi à forcer sa nature en avançant dans le court. Elle cède ainsi une nouvelle fois son service et permet à Simona Halep de s”imposer 6-1/6-3.

Halep a t-elle ses chances en finale ?

Clairement oui.

L’ancienne numéro 1 mondiale pourrait ressentir une certaine pression à débarquer en finale de Grand Chelem samedi. Il n’empêche que cette finale se jouera sur une surface où on ne l’attendait pas (contrairement à la Porte d’Auteuil). Tout au long de cette quinzaine, Simona Halep a su montrer qu’elle se sentait bien mentalement. Elle a su se sortir de matchs-piège (contre Azarenka et Gauff) et réajuster son tennis quand la partie lui échappait (contre Buzarnescu et Zhang). Et c’est quand le mental de la Roumaine suit qu’on se rappelle pourquoi elle a pu accéder à la première place mondiale.

 Autre facteur qui a et qui va sans doute aider notre nouvelle finaliste : l’herbe londonienne qui paraît ralentir le jeu cette année. La tête de série n°7 gagne ainsi du temps à installer son jeu sur herbe et surtout à contrer bien plus efficacement que les autres années. Ajoutons à cela une qualité de déplacement actuellement au top et on peut s’assurer que quelque soit l’adversaire (Strycova comme Williams), Simona Halep aura des armes pour tenter de soulever le Rosewater Dish d’ici 48h.

Crédit photo : Twitter – Tennis Magazine

Poster un commentaire

suscipit massa risus eget diam sed Sed commodo