WTA Zhuhai : Garcia victorieuse mais éliminée, ça passe pour Barty, Muguruza et Keys

0
Caroline Garcia à Zhuhai
Ligue 1

La phases de groupes du WTA Elite Trophy 2018 a rendu leur verdict. Caroline Garcia, victorieuse de Aryna Sabalenka (6-4, 6-4), ne sera pas des demi-finales pour une poignée de jeux. Dans son groupe, c’est Ashleigh Barty qui rejoint le tour suivant. Elle affrontera Julia Goerges, première qualifiée. L’autre demi-finale opposera Garbine Muguruza, vainqueur au bout du suspense d’Anastasija Sevastova (6-7, 6-2, 7-6), et Madison Keys, qui a assuré l’essentiel malgré sa défaite contre Qiang Wang (1-6, 6-3, 6-1).

 

Une belle victoire, finalement insuffisante

Le dernier match du groupe Orchid opposait la Française Caroline Garcia et la Biélorusse Aryna Sabalenka. Dans des conditions de qualification particulières (voir la dernière partie de cet article), les deux joueuses se devaient de jouer leur va-tout. Garcia frappe la première en prenant la mise en jeu de son adversaire dans le 5e jeu. Elle fait la différence sur sa seule occasion de break, quand Sabalenka ne convertit aucune de ses 4 tentatives. La perte du 1er set va frustrer la Biélorusse. Plombée par ses fautes, elle perd son jeu de service dès l’entame du 2e set. Puis, alors qu’elle avait réussi à débreaker, elle le concède à nouveau dans le 5e jeu. Agressive à l’échange, solide au service, Garcia conserve cet avantage pour s’imposer 6-4, 6-4 en 1h24 de jeu. Malheureusement pour la Française, elle se retrouve éliminer du tournoi. Elle a concédé 2 jeux en trop et envoie l’Australienne Ashleigh Barty en demi-finales. Cette dernière affrontera Julia Goerges. Garcia pourra néanmoins s’appuyer sur cette victoire autoritaire pour préparer l’année à venir.

Thriller pour une place en demi-finales

Le dernier match du groupe Camellia a offert un suspense haletant et un spectacle ébouriffant. L’enjeu était simple : le vainqueur du duel entre Anastasija Sevastova et Garbine Muguruza se qualifie pour le tour suivant. Le 1er set donne le ton : un combat d’1h10, tendu (40 fautes directes) et disputé (le jeu à 6-5 a duré plus de 11 minutes). La manche initiale est finalement remportée au tiebreak par Sevastova sur sa troisième balle de set, profitant des fautes directes de son adversaire. Nerveuse, Muguruza en a même cassé sa raquette. Un geste qui a le don de réveiller l’Espagnole et sa puissance de feu : elle gagne les 5 premiers jeux du 2e set et l’emporte en 32 minutes en distribuant 12 coups gagnants. Vient donc le 3e set, décisif. Sevastova réussit le break à 4-4, s’offrant une opportunité de servir pour le match. Elle se procure même 3 balles de match mais son adversaire résiste et débreake pour rester dans le match. Malgré une balle de break obtenue dans le jeu suivant, la Lettone finit par céder dans le jeu décisif, terrassée par la fatigue, à bout physiquement et mentalement. Finalement, Muguruza s’impose 6-7(4), 6-2, 7-6(1). Elle se qualifie pour les demi-finales au terme d’un match monumental, autant dans la qualité de jeu (38 coups gagnants pour Sevastova, 49 pour Muguruza) que dans la dramaturgie (1h03 pour le 3e set, 2h44 au total).

Un set pour se qualifier… et puis c’est tout

Pour le dernier match du groupe Azalea, Madison Keys affrontait la locale Qiang Wang. L’Américaine n’avait besoin que de gagner un set pour se qualifier pour les demi-finales. Et elle n’a pas traîné : 22 coups gagnants, 2 breaks, seulement 5 points concédés sur son service et 30 minutes plus tard, la qualification est en poche. On la pense alors lancée vers une victoire expéditive. Mais, il n’en sera rien. Malgré 2 breaks, Keys laisse échapper le 2e set, enchaînant les fautes directes (17 !) et ne s’appliquant même plus sur ses jeux de service (35% de points gagnés derrière sa première). Le 3e set est plus expéditif encore que le précédent. Remotivée par son public, Wang enchaîne les coups gagnants (17 dans le set) et remporte la manche décisive en 29 minutes, s’imposant 1-6, 6-3, 6-1. Cette victoire lui permet de finir sur une bonne note une saison exceptionnelle qui l’a vue passer de la 91e à la 22e place mondiale en 6 mois. Son adversaire affrontera en demi-finales Garbine Muguruza.

 

On connaît dorénavant les affiches des demi-finales du Masters bis. Les matchs se dérouleront ce samedi et ne débuteront pas avant 9h30 du matin. D’abord, Ashleigh Barty défiera la tenante du titre, Julia Goerges, puis ce sera à l’ancienne N°1 mondiale Garbine Muguruza d’affronter Madison Keys.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here