Cyclisme

Amstel Gold Race 2024 : parcours et profil de la course

Ce dimanche, une semaine après Paris Roubaix, le peloton prend le chemin des classiques ardennaises avec l'Amstel Gold Race. Mathieu Van Der Poel est le grand favori pour succéder à Tadej Pogačar.

Qui va succéder à Tadej Pogačar ce dimanche 14 avril sur l'Amstel Gold Race ? Alors que la campagne flandrienne est terminée, place aux Ardennaises désormais. Mathieu Van Der Poel est le favori numéro 1 pour ce dimanche.

Le Néerlandais a réalisé un nouveau numéro impressionnant sur Paris Roubaix ou le Néerlandais est parti à 60 kilomètres de l'arrivée et s'est imposé avec une facilité déconcertante comme sur le Tour des Flandres une semaine auparavant. Sur les Ardennaises, les parcours seront évidemment plus abrupts et l'adversité ne sera pas la même que sur les Flandriennes.

Au programme, 253,6 kilomètres entre Maastricht et Berg En Terblijt, 3500 mètres de dénivelés et 33 ascensions répertoriés avec notamment les mythiques Maasberg, Sittard, le Valkenburg ou encore le Cauberg.

AMSTEL GOLD RACE 2024 : LE PARCOURS

Ce dimanche, le peloton prendra le départ de la 58ᵉ édition de l'Amstel Gold Race. Tout au long des 253,6 kilomètres, le peloton devra escalader de courtes côtes pentues. Un véritable terrain de jeu pour les puncheurs au travers du Limbourg. Les coureurs ne connaitront pas beaucoup le plat lors de l'épreuve. C'est seulement après 12,4 kilomètres que le peloton sera lancé dans la courte montée du Maasberg (0,3 km à 5,5%).

La course se jouera évidemment dans la dernière partie de son tracé avec les montées successives du Loorberg (1,2 km à 5,6%), du Gulperbergweg (1,0 km à 5,2%,), du Kruisberg (0,6 km à 8,5%), du Eyserbosweg (0,9 km à 9,3%), du Fromberg (0,7 km à 4,5%,) et du Keutenberg (1,1 km à 6,8%, km 225,1) feront sûrement les différences. Après une petite partie descendante, le peloton enchainera le triptyque final Cauberg, Geulhemmerberg et Bemelerberg. Derrière, il y aura une dizaine de kilomètres pour rallier l'arrivée.

Les difficultés de cette Amstel Gold Race 2024

  1. Maasberg (0,3 km à 5,5%, km 12,4)
  2. Adsteeg (0,6 km à 4,6%, km 31,5)
  3. Bergseweg (0,8 km à 5,8%, km 46,8)
  4. Korenweg (0,5 km à 5,3%, km 49,6)
  5. Nijswillerweg (km 57)
  6. Rijksweg (km 67
  7. Wolfsberg (0,3 km à 7,7%, km 84,7)
  8. Loorberg (1,2 km à 5,7%, km 88,8)
  9. Schweibergerweg (2,5 km à 4,6%, km 101,8)
  10. Camerig (3,9 km à 4,3%, km 109,5)
  11. Drielandenpunt (2,1 km à 5,6%, km 118,8)
  12. Gemmenich (0,8 km à 6,0%, km 123,2)
  13. Vijlenerbos (1,5 km à 5,5%, km 127,8)
  14. Eperheide (2,1 km à 4,7%, km 135,9)
  15. Gulperbergweg (0,6 km à 8,7%, km 144,3)
  16. Plettenberg (0,6 km à 4,5%, km 148,5)
  17. Eyserweg (1,7 km à 5,0%, km 151,3)
  18. St Remigiusstraa (1,0 km à 6,7%, km 155,1)
  19. Vrakelberg (0,4 km à 9,5%, km 160,0)
  20. Sibbergrubbe (1,6 km à 4,1%, km 169,1)
  21. Cauberg (0,6 km à 8,3%, km 172,4)
  22. Geulhemmerberg (1,0 km à 5,8%, km 177,3)
  23. Keederberg (km 184)
  24. Bemelerberg (0,7 km à 5,7%, km 187,6)
  25. Loorberg (1,2 km à 5,6%, km 203,3)
  26. Gulperbergweg (1,0 km à 5,2%, km 210,2)
  27. Kruisberg (0,6 km à 8,5%, km 214,6)
  28. Eyserbosweg (0,9 km à 9,3%, km 216,8)
  29. Fromberg (0,7 km à 4,5%, km 220,9)
  30. Keutenberg (1,1 km à 6,8%, km 225,1)
  31. Cauberg (0,6 km à 8,3%, km 235,0)
  32. Geulhemmerberg (1,0 km à 5,9%, km 239,8)
  33. Bemelerberg (0,7 km à 5,9%, km 246,5)

Amstel Gold Race 2024 : le palmarès

  • 2023 : Tadej Pogačar
  • 2022 : Michał Kwiatkowski
  • 2021 : Wout van Aert
  • 2020 : /
  • 2019 : Mathieu Van Der Poel
  • 2018 : Michael Valgren
  • 2017 : Philippe Gilbert
  • 2016 : Enrico Gasparotto
  • 2015 : Michał Kwiatkowski
  • 2014 : Philippe Gilbert
  • 2013 : Roman Kreuziger
  • 2012 : Enrico Gasparotto
  • 2011 : Philippe Gilbert
  • 2010 : Philippe Gilbert

Passionné de sport et des Girondins de Bordeaux. Bercés par les arrêts de Cédric Carrasso, les coups de casque de Wendel et la finesse de Yoann Gourcuff dans un stade Chaban-Delmas en feu ! Fan de la Ligue des talents, sans oublier les coups de volant de Fernando Alonso, les attaques de Thibaut Pinot ou les atémis du général du ring Gunther.

Dernières publications

En haut