En équipe

Aviron bayonnais : une fin de saison haute en couleurs

Ce ne sera peut-être pas une saison à retenir pour Bayonne. 12e avec 44 points, seulement trois petits points devant la Section paloise, les Bleu et Blanc vont tout faire en cette fin de saison pour éviter la 13e place, synonyme de barrages pour le maintien.

Deux matchs pour espérer se sauver

Les deux prochains adversaires de l'Aviron bayonnais seront contre Montpellier et le Stade français. Ces deux équipes sont chacune sur une bonne dynamique, les Cistes pointant à la 10e place avec 50 points et les Parisiens à la 6e avec 62 points.

Montpellier, qui restait sur 5 victoires consécutives avant d'être stoppé par le Stade français, va jouer vendredi soir sa finale de Challenge Européen contre le Leinster, en espérant décrocher un titre européen, 5 ans après sa dernière victoire. Les Cistes n'ayant plus rien à jouer ou presque en championnat et sortant d'une rencontre difficile contre l'UBB, Bayonne aura un coup à jouer pour grappiller le plus de points possibles et s'éloigner de Pau.

La rencontre contre le Stade français devrait elle être d'une autre paire de manche. Les hommes de Gonzalo Quesada jouent gros en cette fin de saison. Ayant tout juste intégré le top 6 et étant sur 4 victoires de rang, les Parisiens vont tout faire pour garder leur place pour les phases finales. Cette rencontre s'annonce donc difficile pour l'Aviron bayonnais.

Des complications en-dehors des terrains

Comme si la saison n'était pas suffisamment compliquée pour Bayonne, une histoire ancienne remonte à la surface en ces dernières semaine de compétition. En 2019, après avoir été champion de Pro D2 et être remonté en Top 14 avec le club basque, le troisième ligne écossais John Beattie aurait été contraint de quitter le club suite à des menaces du président du club, Philippe Tayeb. Ce dernier, accusé d'avoir cherché à trouver un moyen immoral de licencier le joueur pour “faute grave”, affirme que le contrat de l'ancien international était arrivé à son terme et s'était achevé d'un commun accord. Suite à ces allégations, le club a décidé d'attaquer en justice Beattie afin d'obtenir réparation.

Comme on a pu le voir, les prochaines semaines s'annoncent chargées pour l'Aviron bayonnais. Entre lutte pour le maintien et procédure judiciaire à mener, le club basque aura de quoi s'occuper.

Crédit photo : francebleu.fr

Dernières publications

En haut