Barrage Top 14 : Lyon vs Montpellier

À l’issue de la saison régulière, Montpellier a réussi à arracher sa place de barragiste dans les dernières minutes de la dernière journée pour avoir le droit d’affronter Lyon pour une place en demi-finale. L’indécision est totale entre deux équipes d’un niveau équivalent.

Le contexte

Des miraculés. Les Montpelliérains reviennent de loin, de très loin. Après 17 journées, le MHR végétait à la neuvième place du classement, à 13 points de la sixième place. Un écart rédhibitoire à ce stade de la compétition. Rattraper 13 points en seulement 9 journées relève du miracle plus qu’autre chose. Et pourtant, les hommes de Vern Cotter ont fait preuve de caractère et d’un mental à toute épreuve. Une fin de saison en boulet de canon, 8 victoires sur les 9 derniers matchs, avec comme seul revers une défaite d’un petit point au Racing 92. Des victoires face à des concurrents directs comme Castres (12-9) ou encore le récital offensif face au Stade Français (42-25), avec comme récompense une finale au Michelin face à Clermont. Une défaite de Castres à domicile face à Toulon, une victoire des Héraultais à Clermont (28-27), et les voilà qualifiés in extremis pour les phases finales. Une victoire aux forceps et au mental chez des Clermontois invaincus dans leur antre du Michelin depuis le début de la saison. Une victoire représentative de la fin de saison du MHR.

 

 

 

 

De quoi effrayer les Lyonnais ? Pas vraiment le genre de la maison. Avec 6 victoires sur les 7 derniers matchs, les hommes de Pierre Mignoni sont eux aussi en très grande forme et sûr de leur jeu. Un LOU rugissant dans sa tanière du Matmut Stadium avec une seule défaite à domicile depuis le début du championnat. Avec 78 points, les Lyonnais ont terminé à la troisième place, juste derrière les deux intouchables que sont Toulouse et Clermont, grâce à une défense de fer, la troisième meilleure du Top 14. Une défense qui devra être au point face à la puissance physique dégagée par Montpellier. Un domaine dans lequel les coéquipiers de Doussain ont du répondant avec l’une des meilleures conquêtes du Top 14.

Confrontations directes

 

05.01.19 Montpellier vs Lyon      14 : 25

15.09.18 Lyon vs Montpellier      55 : 13

 

Deux victoires pour les Lyonnais dont un cinglant 55-13 à la maison. Des Montpelliérains complètement dépassés par la vitesse d’exécution et le rythme déployé par les Lyonnais. Deux victoires écrasantes à relativiser tant l’équipe du MHR n’est plus du tout la même que lors de ces deux confrontations.

La clé du match

 

Assurer les phases de conquête

Les deux équipes se ressemblent beaucoup au niveau de leurs points forts. Elles utilisent les phases statiques pour ensuite lancer leur jeu. D’où l’importance d’une mêlée conquérante et d’une touche infaillible entre deux des meilleures alignement en touche du Top 14. La mêlée et la touche sont les deux éléments essentielles dans l’organisation offensive du LOU et du MHR. La mêlée pour marquer physiquement mais aussi mentalement l’adversaire en récoltant des pénalités. La touche pour enchainer sur un maul, marque de fabrique des Montpelliérains, ou alors écarter le ballon et exécuter une combinaison travaillée en amont comme les Lyonnais le font si bien. Les mêmes forces mais une utilisation différente. À savoir qui prendra le pas entre la puissance physique et la vitesse.

Le joueur à suivre

 

Nemani Nadolo

C’est un monstre. Le surpuissant ailier fidjien est l’un des meilleurs 3/4 aile du monde malgré son physique de troisième ligne. Aussi rapide que puissant, il est quasiment impossible à arrêter lorsqu’il prend de la vitesse, sans parler d’une technique de passe au dessus de la moyenne, n’hésitant pas à passer les bras pour créer le décalage. Malheureusement pour le MHR, des blessures et un carton rouge ont empêché le Fidjien de disputer beaucoup de match sous le maillot héraultais cette saison. Il a marqué 5 essais en 9 matchs sans parler de ses offloads dévastateurs pour envoyer un coéquipier à l’essai. Sur les neufs matchs disputés par Nadolo, Montpellier s’est imposé à huit reprises et depuis son retour de suspension le MHR a inscrit 70 points en deux matchs, soit une moyenne de 35 points par match. Il y a un Montpellier sans Nadolo, et un avec. Il est la menace principale du côté héraultais. 

Le pronostic

Lyon 25-28 Montpellier

 

 

C’est surement le match le plus excitant de ces barrages avec deux équipes en pleine forme et très proche l’une de l’autre sur le papier. Un match de guerrier, un match de sérieux prétendants au bouclier de Brennus. Qui de Lyon ou de Montpellier ira affronter Clermont en demi-finale ? Réponse ce Samedi à 17h, en direct sur Canal Plus.

 

 

 

À lire aussi :

https://wesportfr.com/un-week-end-en-top-14-j26-montpellier-la-fait-castres-tombe-de-haut/

 

Crédit photo : Rugbyrama

A propos de l'auteur

"Il faut souffrir pour être beau"...Supporter de l'OM mais toujours moche In Russell Westbrook we trust #whynot

Poster un commentaire

venenatis felis tristique facilisis mi, risus tempus Lorem risus. id