Bilan de l’équipe Dimension Data



La fin de saison cycliste est arrivée, et pour vous faire patienter jusqu’à mi janvier, on vous propose pendant le début du mois de novembre de revenir équipe par équipe sur la saison qui s’est écoulée.

Une saison pénible

L’équipe Dimension Data est armée de quelques coureurs capables de remporter des étapes sur un grand Tour, dommage pour eux, Omar Fraile vainqueur sur le Tour est parti à l’intersaison 2017-2018 chez Astana. On attendait notamment des Serge Pauwels, Steve Cummings qui ont déjà de belles étapes sur le Tour à leur actif. Sauf que cette année, ces deux coureurs ont été totalement muets en terme de victoires. Et lorsque l’on parle de Dimension Data, on pense forcément à Mark Cavendish, que dire de ce coureur, si fort il y a quelques années mais qui est devenu le pire poissard du peloton. 3 grosses chûtes entre le Tour d’Abu Dhabi et Milan San Remo, voilà la descente aux enfers, sa participation sur le Tour est fantomatique avant un abandon sur la 11ème étape. Atteint d’une mononucléose, il met un terme à sa saison. Le Cav repart donc avec une seul victoire sur le Tour de Dubaï, bien loin des saisons à 4-5 victoires sur le Tour. Tu nous manque Mark.


Le coup d’éclat du King

Oui, Dimension Data a brillé cette saison, et de quelle manière. Benjamin King, 29 ans, une seule victoire depuis 2016 sur une étape du Tour de Californie et un titre de champion national en … 2010. Imaginez donc d’un pur inconnu s’aligne sur la Vuelta, jusqu’ici vous me direz on en a vu d’autres. Maintenant, faites lui remporter deux étapes de la Vuelta dans la même semaine ? C’est du domaine de l’impensable ? Et pourtant, Ben King l’a fait. C’est l’un des héros de la Vuelta 2018, plein de panache, il s’offira le scalp de Pierre Roland lors de la 4ème étape. Surtout, il gagnera l’étape de la Covatilla en disposant d’un grimpeur, notre légende, non on rigole, c’était juste Bauke Mollema.

Le point stat :

18ème et dernière formation au classement UCI avec 2000 points soit 5 fois moins que la Sky deuxième et plus de 6 fois moins que Quick Step premier avec plus de 13000 points. Au nombre de victoires c’est 5 étapes gagnés (3 en courses 2.HC et 2 sur Grand Tour), auxquelles s’ajoutent deux titres de champions nationaux (Boasson Hagen champion de Novèrge du Chrono et Kudus champion d’Erythrée).

Voilà donc le bilan de cette équipe Dimension Data bien décevante, on leur souhaite de bien réagir en 2019 avec des victoires un peu plus nombreuses.



A propos de l'auteur

Le sport est la seule et unique chose qui me procure autant d'émotion que l'amour, sûrement parce que je suis amoureux du sport. Parfois il me le rend bien.

Poster un commentaire

non Donec mi, Praesent vel, dapibus luctus adipiscing sit sed elementum