Challenge Cup : Clermont vs La Rochelle

La France est à l’honneur en finale de la Challenge Cup avec une finale 100% française. Clermont est à la recherche d’un nouveau titre européen tandis que La Rochelle dispute sa toute première finale continentale. C’est parti pour la preview de cette finale bleu-blanc-rouge.

Le contexte

Une seule issue possible. Une finale ça ne se joue pas, ça se gagne. Pourtant, il faudra bien qu’une des deux équipes soit remplie d’amertume après le coup de sifflet de final. Un sentiment que les Clermontois n’ont que trop goûté avec trois finales de Champions Cup (anciennement H-Cup) perdues en autant de participation (2013, 2015, 2017). Les hommes de Franck Azéma sont clairement favoris pour cette rencontre. Leur expérience européenne et le jeu flamboyant délivré par les Jaunards, leurs ont permis de survoler la compétition. Huit matchs, huit victoires et la meilleure attaque de toutes les équipes engagés avec 397 points marqués, soit une moyenne de 50 points par match. Une machine offensive que Northampton en quart de finale (61-38) ou encore les Harlequins en demi (32-27), n’ont pu enrayer ni même ralentir. Seul bémol pour les Auvergnats, les trous d’air en défense. Avec 65 points encaissés en deux matchs de phase finale, les Jaunards s’inscrivent comme la pire défense de l’après phase de poule.

 

Des temps faibles sur lesquels les Rochelais devront capitaliser pour faire douter le mastodonte jaune. Ils pourront s’appuyer sur une défense de fer, la meilleure de la compétition, pour tenter d’annihilé les assauts clermontois. La Rochelle n’est pas invaincu comme leur adversaire clermontois mais leur parcours n’est pas non plus à banaliser. Une seule défaite en huit matchs, en phase de poule face à Bristol (3-13), pour s’offrir le droit de disputer la première finale européenne du club maritime. Une qualification obtenue dans la douleur pour les hommes de Garbajosa, avec une victoire étriquée en demi-finale face aux anglais de Sale (24-20) après avoir disposé de Bristol en quart (39-15).

C’est donc une opposition de style à laquelle nous allons assister à Newcastle, entre la meilleure attaque et la meilleure défense du Challenge Européen.

Confrontations directes 

06.01.19     ASM Clermont vs Stade Rochelais :  44-19

06.10.18     Stade Rochelais vs  ASM Clermont : 16-12

 

Une victoire partout entre les deux équipes, cette année en Top 14. Chacune des deux équipes est restée souveraine à la maison. La Rochelle a réussi à s’imposer difficilement, à Deflandre, face à des Clermontois réduits à quatorze à l’heure de jeu. Trois mois plus tard, les Jaunards ont pris leur revanche au Michelin, en perçant à de nombreuses reprises le rideau maritime et en dominant physiquement les Rochelais. Un partout balle au centre, la troisième manche offrira un titre européen au vainqueur.

Les clés du match 

L’expérience :

Une clé universelle lors des matchs couperets, lors des matchs qui te font entrer dans la légende, ou dans l’oubli. Après trois finales de Champions Cup perdues, les Clermontois veulent vaincre le signe indien en stoppant cette série de défaites en finale de compétition européenne. Le palmarès clermontois n’est pas vraiment à la hauteur du standing de Clermont, avec seulement deux Challenge Cup. Une expérience des finales européennes qui servira aux Clermontois lors des moments clés du match. Lorsque l’on perd une finale, on a tendance à apprendre de ses erreurs. Imaginez lorsque l’on en perd trois de suite.

Surtout qu’en face, La Rochelle se présente comme novice à ce stade de la compétition. Un manque d’expérience que l’on a pu apercevoir lors de la demi-finale face à Sale, où un coup de pied de l’ailier rochelais, Jules Favre, dans la tête d’un joueur anglais à la sirène, aurait pu coûter le match.

La défense rochelaise :

Les coéquipiers d’Atonio devront trouver un moyen de contrer l’attaque de feu des Auvergnats. Meilleure attaque du Challenge, mais aussi meilleure attaque du Top 14, arrêter Clermont est devenu impossible, au mieux on peut les ralentir. Avec une ligne de trois quarts inarrêtable et des avants dominants, les défenses adverses sont obligées de choisir leur poison. Et même dans le cas où La Rochelle parvient à contenir les ailes et l’axe du terrain, les métronomes que sont Parra et Lopez arriveront à occuper le terrain et mettre sous pression les maritimes. Une équation presque insoluble que les quatrièmes du Top 14 devront s’efforcer de résoudre pour avoir une chance de remporter leur premier titre européen.

Le joueur à suivre

Damian Penaud. L’ailier clermontois, qui vient tout juste de prolonger avec Clermont, est en pleine bourre en ce moment avec sept essais sur ses quatre derniers matchs, dont deux triplés face à Toulouse et contre Northampton en quart de finale du Challenge. Avec 14 essais en 27 matchs, il est l’une des pièces maitresses de l’ASM et s’est installé comme un international en puissance en honorant ses premières sélections en équipe de France. La Rochelle devra le surveiller comme le lait sur le feu.

Rugbyrama

Le pronostic

Clermont 32-15 La Rochelle

 

 

 

Rugbyrama

 

 

L’expérience et l’armada offensive clermontoise pourraient faire la différence face à des Maritimes inhibés par l’enjeu. Mais les deux équipes se connaissent parfaitement et dans une finale, tout est possible. Messieurs, régalez nous et que le meilleur gagne !

 

 

À lire aussi :

https://wesportfr.com/un-week-end-en-europe-2-sur-3-pour-les-clubs-francais/

 

Crédit photo : France 3 régions

A propos de l'auteur

"Il faut souffrir pour être beau"...Supporter de l'OM mais toujours moche In Russell Westbrook we trust #whynot

Poster un commentaire

vel, Phasellus eget et, Donec consequat. vulputate, pulvinar Curabitur