Challenge Cup : Bristol et Toulon se retrouveront en finale !

0
Crédits photo : Nice Matin
Ligue 1

Ce week-end avaient lieu les demi-finales de la Challenge Cup, la “petite” coupe d’Europe, où se trouvaient deux clubs français, l’UBB et le RCT. Si Toulon a assumé son rang face à Leicester à domicile, Bordeaux a rendu les armes en Angleterre au terme de prolongations intenses face à l’armada de Bristol, avec dans ses rangs un certain Semi Radradra…

 

L’UBB, si près, si loin…

Bristol est la nouvelle équipe sensation appelée à prendre la relève des Saracens, tout juste relégués en seconde division : alignant un 15 très compétitif, les Anglais pouvaient évidemment compter sur leur recrue-phare de l’été, un certain Semi Radradra, qui était encore à… Bordeaux il y a de cela quelques semaines !

Pourtant, c’est l’UBB qui démarre le mieux la rencontre, par l’intermédiaire d’un Jalibert en feu, qui éclaire le match de tout son talent par un essai dès la 11ème minute, puis en convertissant 2 pénalités : à la 30ème minute, les Girondins mènent 13-0, et semblent inarrêtables !

  • Le trou noir de Bordeaux

Des maladresses, une montée en puissance physique et dans le jeu de Bristol, et voici que les Anglais se retrouvent en tête après avoir infligé un cinglant 20-0 à leurs adversaires entre la 39ème et la 62ème ! N’arrivant pas à tuer le match, Bristol se retrouve à portée de fusil de Bordelais désireux de ne rien lâcher et de revenir au score : avec un dernier essai de Dweba, ainsi que la transformation de Botica, le score est de 20-20 à la fin du temps réglementaire, et on attaque donc les prolongations !

  • L’UBB plonge en 5 minutes

Malheureusement, l’UBB (qui ne jouait seulement que son 3ème match de la saison) doit rendre les armes dans les prolongations, et encaisse pas moins de deux essais et une pénalité qui donne une ampleur au tableau d’affichage qui ne reflète pas vraiment la physionomie du match.

Score final 37-20, et quelques regrets pour les Girondins qui n’auront pas réussi à forcer la décision dans le temps réglementaire, même s’il existe des motifs d’espoir pour la suite avec du caractère démontré chez les hommes de Christophe Urios !

 

Toulon se fait respecter à Mayol

Les Toulonnais, en quête d’une nouvelle finale de coupe d’Europe, compétition qu’ils chérissent, recevaient les redoutables Tigers de Leicester, d’un certain Nemani Nadolo.

Dans un Mayol qui sonnait hélas un peu vide (réglementation sanitaire oblige), les hommes de Patrice Collazo ont fait respecter la hiérarchie en imposant leur puissance et leur jeu, malgré une résistance logique des Anglais.

Si Leicester ouvre le score par l’intermédiaire de Georges Ford, le RCT fera cavalier seul dans cette première mi-temps, en inscrivant deux essais (Heem et Villière), mais aussi en comptant sur la précision du jeu au pied de Carbonel, qui semble devenir l’ouvreur titulaire indiscutable du club varois au fil des matchs qu’il dispute à ce poste stratégique.

Nadolo ayant marqué un essai juste avant la pause pour les Tigers, le RCT reçoit un bel avertissement et doit alors prendre conscience qu’il ne faut absolument pas rester sur ses acquis malgré les 9 points d’écart au retour aux vestiaires.

  • Une petite frayeur, puis le RCT a déroulé

L’écart se réduit même à 6 points dès le retour de la pause, avec Ford à la baguette (et au pied) : 20-14, et 35 minutes à jouer. Mais les Varois décident alors d’accélérer la manœuvre, et franchissent deux fois de plus la ligne d’essai des Anglais par Isa et Villière, qui s’offre un doublé. L’écart est fait, et si Harry Potter réalise un tour de magie en résistant à trois Toulonnais pour marquer un dernier essai pour les Tigers, la messe était dite, et la cathédrale de Mayol pouvait rugir de plaisir à voir ses protégés se qualifier pour une nouvelle finale européenne !

 

Rendez-vous donc le 16 octobre pour la finale de cette Challenge Cup qui promet beaucoup, entre deux équipes, Toulon et Bristol, qui auront certainement des arguments à faire valoir pour cet ultime match de cette compétition version 2019/2020 !

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here