Championnats du monde 1987 : Stephen Roche conclut son incroyable année

0
Ligue 1

Le 6 septembre 1987 à Villach, un Irlandais a enfin remporté le maillot arc-en-ciel. En 1962, Shay Elliott avait terminé deuxième derrière Jean Stablinski à Salo, en Italie. Sean Kelly a remporté la médaille de bronze à Goodwood, en Angleterre, en 1982, et Stephen Roche a fait de même à Altenrhein, en Suisse, l’année suivante. Avant les Mondiaux de 1987, Roche avait fait un doublé remarquable sur le Giro d’Italia et sur le Tour de France. Après ce dernier succès, il a eu du mal à se motiver et s’est plutôt rendu à Villach, en Autriche dans le but d’aider son coéquipier Kelly à gagner la course.

Malgré une blessure au genou survenu sur une course à Cork, Roche était tout de même dans une condition plus que correcte en Autriche.

Le circuit était plutôt favorable à un coureur rapide alors que l’Irlande avait pris le départ avec cinq coureurs avec Roche, Kelly, Paul Kimmage, Martin Earley et Alan McCormack.

La course était longue de kilomètres avec un circuit de douze kilomètres de long à faire vingt-trois fois.

Le départ a été donné sur une route très mouillée à cause des fortes averses de la nuit précédentes. La course a été une guerre d’usure habituelle avec beaucoup d’abandons au fil des tours. Il restait environ soixante-dix coureurs dans le groupe de tête à un tour de l’arrivée.

Au début de ce dernier tour, plusieurs coureurs ont attaqué. Roche a aidé à combler l’écart avec Kelly sur sa roue. Le nouveau groupe de tête n’a compté que sept coureurs, dont les deux Irlandais. Roche a déployé de gros efforts pour mener ce groupe. Les hommes les plus dangereux étaient le Canadien Steve Bauer et le tenant du titre Moreno Argentin.

Ensuite, six coureurs ont fait la jonction et ont bien collaboré ensemble. Mais, dans la seconde partie du circuit, Roche a été obligé de neutraliser les offensives du Danois Rolf Sørensen et du Néerlandais Teun van Vliet.

Figurant dans un petit groupe et voyant Kelly assez loin de lui et ne savant pas comment été physiquement son leader, Roche a pu jouer sa carte. Plus tard, on a su qu’Argentin et Kelly se marquer.

Par la suite, Roche a attaqué à l’amorce de la derrière ligne droite du groupe de tête de cinq coureurs. Le Suisse Winterberg a hésité une fraction de seconde à le suivre. À 500 mètres de la ligne, Stephen a donné un dernier coup d’oeil derrière.

Le groupe Argentin a repris le groupe de chasse à 300 mètres de la ligne.

Finalement, Stephen Roche a résisté dans les derniers mètres légèrement montant. Il a conservé quelques mètres d’avance devant Moreno Argentin et l’Espagnol Juan Fernandez. Sean Kelly a pris la sixième place en levant les bras suite à la victoire de son compatriote.

Sean Kelly amènera une nouvelle médaille de bronze à l’Irlande en 1989 à Chambéry derrière Greg LeMond et Dimitri Konyshev.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here