Europe

Champions Cup : La Rochelle décroche son ticket pour les quarts de finale

La Rochelle a réussi à décrocher son billet pour les quarts de finale de la Champions Cup en s’imposant à Gloucester (27-16), ce vendredi. C’est la deuxième fois dans l’histoire du club que les Maritimes accèdent à ce stade du tournoi. La vitesse et la profondeur de banc des Jaune et Noir auront fait la différence face à des Anglais sans solutions.

 

Historique. Pour la deuxième fois de son histoire seulement, La Rochelle accède aux quarts de finale de la plus grande Coupe d’Europe. Une victoire sans contestation possible face à une équipe de Gloucester incapable de tenir le rythme endiablé des joueurs rochelais. Les Anglais ont essayé de tenir face à la multiplication des temps de jeu, notamment en première période où les Cherries and White auront fait jeu égal face aux Maritimes. Perçant à plusieurs reprises la défense adverse, comme sur l’essai du centre Ackermann, Gloucester s’est accroché pour rester au contact de Rochelais déchainés, qui ne menaient que de deux points à la mi-temps malgré un jeu parfaitement huilé, et deux essais de Leyds et Retiere (15-13).

 

Le banc XXL de La Rochelle a fait la différence  

Sauf qu’un match dure 80 minutes. Sauf qu’au rugby on ne gagne pas à quinze mais à vingt-trois. Bourgarit, Atonio, Aldritt, Plisson, Doumayrou, quelques uns des noms les plus ronflants du club rochelais étaient dans les startings blocks pour en découdre et écrire l’histoire du club. Les rentrées d’Aldritt et Bourgarit ont apporté un supplément d’énergie et de qualité technique pour marquer au fer rouge des avants anglais au bord de l’implosion. L’ancien ouvreur du Stade Français, Jules Plisson, a plié définitivement le match grâce à deux pénalités lointaines en fin de match, portant le score final à 27-16.

 

Seulement trois points encaissés en deuxième période, un banc qui fait la différence, une qualification pour les quarts de finale de la Champions Cup : La Rochelle prouve encore une fois que les individualités ne sont rien si on ne les inscrit pas dans un projet collectif. Un collectif qui permet au club rochelais de réaliser une saison exceptionnelle, aussi bien en Top 14 qu’en Champions Cup.

 

Crédit photo : L’Équipe

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire