Europe

Champions Cup (J2) : le seizième homme a manqué à l’ASM

Deux clubs habitués de la compétition ont tenu un match de très haut niveau sur la pelouse du stade Michelin. Réputés pour leur Yellow et Red army légendaires, c’est lors d’un match à huis-clos que les Irlandais ont su s’extirper du piège Clermontois, en s’imposant sur le score de 31 à 39.

 

Dans le choc de la poule B opposant Clermont-Ferrand au Munster, le match s’annonçait être rude pour les deux effectifs. C’est un Clermont des grands jours qui engage cette partie. Après un en-avant sur la réception du ballon dans ses 22 mètres, le Munster encaisse une forte percussion de Peceli Yato, le Fidjien passe après contact pour Raka. L’international Français conclut derrière les poteaux dès la première occasion. Sur le renvoi suivant, les Clermontois obtiennent un essai de pénalité. Keith Earls commet un en-avant volontaire qui alourdit la note pour les Irlandais. L’équipe de Johann Van Graan concède deux sublimes essais supplémentaires en situation d’infériorité numérique. Le troisième essai survient à la suite d’un jeu de trois-quarts plein de vitesse. Raka allonge une grande passe pour Damian Penaud qui envoie l’ailier Montferrandais en terre promise.

Le point noir se trouve dans l’indiscipline des Clermontois, treize pénalités sifflées contre les joueurs de Franck Azéma en première période. Les avants Irlandais très expérimentés ont largement dominé leurs adversaires dans les phases de mêlée spontanées. Peter O’Mahony en est le principal artisan. Malgré un quatrième essai en moins d’une demi-heure de jeu, synonyme de bonus offensif, les Munstermens suivent au score. 28 à 16 à la pause, les Clermontois le savent, il faut tenir jusqu’à la dernière minute face aux Irlandais qui ne sont pas venus en Auvergne pour faire du tourisme.

 

Indiscipline quand tu nous tiens…

En début de seconde période, les Clermontois ont l’air submergé par les événements. Deux pénalités sont passées coup sur coup par Hanrahan, hauteur d’un 100 % ce soir. (28 à 22) Cependant les événements prennent une mauvaise tournure pour les Clermontois. L’équipe perd la confiance et continue d’accumuler les erreurs. Une touche jugée pas droite, un carton jaune sur obstruction de Judicaël Cancoriet, les Irlandais décident de faire confiance à leur ouvreur, qui continue de passer les points au pied. (28-25) Les Irlandais obligent les Jaune et Bleu à mettre les rétroviseurs, à trois points d’écart, le danger n’a jamais été aussi proche.

Le tournant du match survient à dix minutes de la fin. L’arbitre Anglais de la rencontre envoie le jumeau Thibaud Lanen, remplaçant de son frère troisième ligne, sur le banc après avoir « fait tomber » le sauteur adverse. La punition est immédiate : essai de l’incroyable CJ Stander, homme du match. Le Munster passe devant pour la première fois de la partie. Les Clermontois ne reviendront pas, noyés par une équipe de « morts de faim ». Les Irlandais inscrivent même un troisième essai, qui prive les locaux du bonus défensif. (31-39)

 

Le Munster réalise le gros coup de cette deuxième journée de Champions Cup. Les Irlandais sont maintenant invaincus depuis neuf rencontres et rentrent dans leur province avec une grande satisfaction. Ils attendent la “Yellow army” à Thomond Park pour un match retour où les Auvergnats seront contraints de réaliser l’exploit.

 

Crédit pour l’image de couverture : © BBC.com

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire