Europe

Champions Cup : le Stade toulousain prend le dessus sur l’ASM et rejoint les demi-finales

Après une rencontre difficile, c’est le Stade toulousain et Romain Ntamack qui accèdent aux demi-finales en s’offrant le scalp de Clermont. Ils s’offrent une place en demi-finales aux côtés de l’UBB, du Stade rochelais et du Leinster. 

Dans ce deuxième duel franco-français de la journée, c’est l’ASM Clermont qui reçoit le Stade toulousain pour une place en demi-finales de la Champions Cup. Les deux équipes sortent d’un succès qualificatif pour la suite de la compétition. Si Toulouse s’est défait du Munster en Irlande lors de la seconde période (33-40), Clermont est allé chercher la victoire sur la sirène grâce à un essai de Matsushima contre les Wasps, à Coventry (Angleterre), la semaine dernière (25-27). Deux victoires importantes pour la confiance avant de se retrouver aujourd’hui au stade Marcel-Michelin pour un duel au sommet.

Un premier acte pour les buteurs

Lors du début de partie, les XV s’observent et se jaugent encore et ne parviennent pas à faire plier le bloc adverse. Le Stade toulousain se montre légèrement plus dominateur en poussant les Clermontois à la faute, mais la réussite au pied de Romain Ntamack leur fait défaut. Le jeune Français rate ses deux premières tentatives et ne permet pas aux siens de faire la course en tête. C’est finalement le demi de mêlée expérimenté de l’ASM Morgan Parra qui passe ses deux premières tentatives entre les perches pour donner une courte avance aux Auvergnats (6-0). Finalement, le buteur toulousain se reprend et sa qualité de pied permet aux Stadistes de revenir à hauteur de leurs adversaires (6-6) au terme d’une première mi-temps très fermée. L’indiscipline aura pris le dessus sur le jeu dans ce premier acte décevant.

Ntamack prend le dessus sur Parra

Dès le retour des vestiaires, le choix ne change pas. À chaque pénalité, les deux équipes tentent de prendre les points pour passer en tête au tableau d’affichage. Morgan Parra ne tremble pas, et donne une nouvelle fois l’avantage aux Clermontois (9-6) mais Ntamack lui répond aisément dans la foulée. Les Toulousains prennent peu à peu le dessus physiquement et fatiguent les Clermontois. Mais malgré cela, c’est toujours l’indiscipline qui prime sur la rencontre avec une nouvelle fois les pieds de Ntamack et Parra. Les deux buteurs rajoutent trois points chacun dans ce duel toujours aussi fermé (12-12). Les pénalités se jouent rarement et les buteurs prennent le relais pour tenter de passer devant au score.

Dominateurs depuis la reprise du jeu, les Toulousains prennent finalement une avance de neuf points grâce à la réussite au pied du natif de la ville rose. Jamais cet écart de points n’avait été connu depuis le début de cette rencontre (12-21). Ce dernier est fatal pour les Clermontois et victorieux pour les Toulousains. Comme un symbole, la dernière pénalité tentée par Morgan Parra ne passe pas entre les perches. Les espoirs de qualification sont loins désormais et Toulouse l’emporte 21-12. Les hommes de Mola retrouvent les demi-finales de la compétition comme la saison passée. L’équipe la plus titrée dans cette compétition recevra l’UBB tandis que La Rochelle recevra le Leinster.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire