Europe

Champions Cup : l’UBB se qualifie et retrouvera le Racing en quarts de finale

Très belle performance collective des joueurs bordelais ce dimanche, avec une victoire dans la douleur face à une valeureuse équipe de Bristol. Les coéquipiers de Jefferson Poirot retrouveront les Racingmen pour un quart de finale qui s’annonce d’ores et déjà explosif.

 

Un premier acte disputé, Jalibert homme providentiel

Dans une première mi-temps aux allures de vrai rapport de force entre les deux équipes, ce sont les Bears de Bristol qui frappent les premiers, par un magnifique essai de Purdy (0-5, 6e). Bien mieux entrés dans la rencontre, les Anglais font la course en tête grâce à des pénalités de Sheddy. C’est Matthieu Jalibert, impressionnant au pied, qui va maintenir les siens à flots grâce à cinq pénalités transformées, dont une juste avant la pause, qui permettent à l’UBB de virer en tête avant de rentrer aux vestiaires (15-14).

 

Une fin de match libératrice pour les Girondins

Dans un match qui semblait compliqué durant les quarante premières minutes, l’UBB va marquer son premier essai de la rencontre par l’intermédiaire de Matthieu Jalibert qui, en force, bonifie une performance capitale pour son équipe (21-14, 45e).

Profitant d’un essai refusé à Bristol, et bien qu’handicapés par un carton jaune infligé à Kane Douglas, les hommes de Christophe Urios vont s’offrir une fin de match sans trop de pression, en marquant deux nouveaux essais dans le dernier quart d’heure signés Dweba et Ducuing. L’UBB s’impose 36-17, et se qualifie pour le premier quart de finale de Champions Cup de son histoire.

 

Si le score final ne reflète pas vraiment la physionomie de cette rencontre, l’UBB aura su construire son succès pour prendre la mesure de son adversaire anglais. Impressionnant, notamment en deuxième mi-temps grâce à une bien meilleure discipline et des fondamentaux retrouvés, le club girondin s’offre un ticket pour les quarts, où il retrouvera le Racing 92 dimanche prochain.

 

Crédits image en une : Radio France / Justine Hamon

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire