Judo

Clarisse Agbegnenou : un cinquième titre mondial

Hier à Budapest en Hongrie, la Française Clarisse Agbegnenou a été sacrée une cinquième fois championne du monde en -63 kg. Elle disputait sa septième finale mondiale consécutive.

 

La finale l’opposait à la Slovène, Andreja Leški, numéro cinq mondiale et médaillée de bronze continentale. Clarisse Agbegnenou a réussi dès le début du combat à l’emmener à la faute (shido pour main en opposition) en imposant son kumi-kata. La Française a contré toute les attaques d’Andreja Leški et a attendu le bon moment pour lancer un Soto-Maki-Komi, fatal pour son adversaire. Encore une fois, la championne française est victorieuse par ippon. Elle remporte la première médaille du clan tricolore. Espérons que ce soit la première d’une longue série.

 « J’ai été assez sereine, calme. Je n’ai pas fait de “golden score”, j’ai fait pas mal de sol. Je l’avais beaucoup travaillé et je suis contente que ça fonctionne, ça me montre que je suis sur le bon chemin. Je me sens bien, je n’ai mal nulle part, aucun strap », a déclaré Clarisse Agbegnenou après sa victoire de prestige.

Un record à l’horizon

Déjà sacrée en 2014, 2017, 2018 et 2019, la Française de 28 ans n’est plus très loin du record de la Japonaise, Ryoko Tamura-Tani, qui a été sept fois championne du monde en – 48 kg entre 1993 et 2007.

En remportant l’or à ces championnats du monde, Clarisse Agbegnenou dépasse David Douillet et ses quatre titres mondiaux. Elle devient la deuxième judoka tricolore la plus titrée de l’histoire derrière un certain Teddy Riner et ses dix médailles d’or.

Objectif : l’or à Tokyo

Clarisse Agbegnenou a déjà un palmarès immense mais un titre manque à sa collection, celui de championne olympique. En effet, lors des Jeux olympiques à Rio en 2016, la Française avait été battue en finale des -63 kg face à la Slovène, Tina Trstenjak. Revancharde, elle n’a qu’une idée en tête : décrocher la médaille d’or aux JO de Tokyo cet été (23 juillet-8 août). 

Crédit photo une : ©Attila KISBENEDEK / AFP
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire