Coupe d’Europe de rugby : Toulouse, Clermont et La Rochelle veulent monter sur le toit de l’Europe

Nous y sommes enfin ! C’est ce week-end que vont se dérouler les demi-finales de Coupe d’Europe avec un énorme Leinster-Toulouse, dimanche à 16h15, en direct sur France 2. Clermont et La Rochelle seront aussi sur le pont avec la perspective d’une finale 100% française en Challenge Cup.

Le contexte 

Huit. À eux deux, ils représentent huit titres de champion d’Europe. Quatre pour Toulouse et quatre pour le Leinster. Deux mastodontes du rugby mondial qui se font face en demi-finale, les yeux rivés vers Newcastle, le lieu de la finale. Dublin va être le théâtre d’une véritable guerre des étoiles, avec des internationaux présents à tous les postes.

Les Toulousains, forts de leur première place en Top 14, ne viennent pas en victime expiatoire chez le tenant du titre irlandais. Tout le monde loue le jeu toulousain, fait de mouvement incessant, de jeu après contact, et de prises d’initiative pouvant déstabiliser n’importe quelle défense, celle du Leinster y compris. Leur victoire face au Racing 92 en quart de finale en est le parfait exemple. Réduit à 14 après le carton rouge de Holmes à la 22ème minute, les hommes d’Ugo Mola ont continué de produire du jeu, n’hésitant pas à relancer de leur 22 pour mettre la défense du Racing en danger. Sous l’impulsion d’un Antoine Dupont insaisissable, auteur d’un doublé, les rouges et noirs ce sont imposés face aux Franciliens en conservant leurs principes de jeu (22-21).

 

Mais en face se dresse une montagne irlandaise, difficilement franchissable dans son antre de l’Aviva Stadium. Le Leinster est invaincu à domicile en Coupe d’Europe depuis trois ans et demi et une défaite face à Toulon en décembre 2015 (16-20). Une stabilité incroyable due en partie au fait que les meilleurs joueurs irlandais jouent au Leinster. Sur le quinze de départ concocté par Léo Cullen, quatorze des quinze joueurs sont des internationaux irlandais, une ossature aux automatismes indéniables et habituée au niveau international. Les tenants du titre irlandais enregistre le retour de leur maitre à jouer Jonathan Sexton qui sera aligné à l’ouverture. Ce même Johnny Sexton qui avait crucifié la France lors du tournoi des VI Nations 2018, sur un drop à la sirène. 

Confrontations directes 

Les deux équipes se sont déjà rencontrées en phase de groupes cette année, avec comme résultat une victoire chacune. Les Toulousains s’étaient imposés à Ernest Wallon lors de la phase aller (28-27), dans un match d’une intensité folle ayant vu les leaders du Top 14 percer la muraille irlandaise à plusieurs reprises. Les Irlandais ont pris leur revanche trois mois plus tard à Dublin en maitrisant les Toulousains du début à la fin (29-13) grâce à une domination physique des avants. 

La clé du match 

L’expérience. C’est toujours la même rengaine, les matchs couperets se jouent sur des détails. Des détails que l’on maitrise grâce à l’expérience des joueurs présent sur le pré. Comment gérer la pression, gérer les temps forts et les temps faibles, ne pas tomber dans la provocation, être discipliné dans les zones de marques, autant de paramètres qui font que la balance penche d’un côté ou de l’autre. Et à ce petit jeu-là, les Irlandais partent avec des kilomètres d’avances. Le Leinster possède des joueurs qui ont tout gagné au niveau européen, comme Sexton, Kearney, Healy ou encore Cronin. En face, les Toulousains sont talentueux mais peu rompus aux joutes européennes et aux matchs de phase finale. Des joueurs comme Dupont, Ramos ou encore Kolbe, vont disputer leur première demi-finale européenne. Les joueurs plus expérimentés de l’effectif toulousain comme Kaino, Huget ou Tekori, auront un rôle important à jouer pour véhiculer leur expérience du haut niveau à leurs plus jeunes coéquipiers.

Vers un duel franco-français en Challenge Européen ?

La Rochelle et Clermont vont accueillir respectivement les Anglais de Sale et des Harlequins en demi-finale du Challenge Européen . Si la tâche semble plutôt aisée pour des Clermontois sûr de leur force et ayant transformés le Michelin en véritable forteresse, la venue de Sale à Marcel Deflandre a tout du match piège pour les Maritimes. Sale a fait de ce Challenge Européen un objectif majeur et se déplace en Charente-Maritime avec l’équipe type. C’est une occasion pour eux d’être qualifié directement pour la prochaine Champions Cup, n’étant pas sûr de l’être via le championnat (9ème). Les Rochelais vont devoir batailler si ils veulent disputer la première finale européenne de leur histoire. Pour ce qui est des Clermontois, la finale semble leur tendre les bras, tant les Harlequins sont à la peine depuis quelques semaines avec quatre défaites sur leurs cinq derniers matchs.   

Les pronostics :

Leinster 23-19 Toulouse (En espérant que Toulouse fasse mentir ce pronostic)

La Rochelle 28-26 Sale

Clermont 35-18 Harlequins

 

 

Les clubs français ont l’occasion de montrer qu’ils font partie des meilleurs clubs européens et de mettre du baume au coeur à un rugby français qui en a tant besoin. Messieurs, à vous de jouer et faites-nous rêver !

 

 

À lire aussi :

https://wesportfr.com/un-week-end-en-coupe-deurope-du-tres-haut-niveau/

 

Crédit photo : Ouest France

A propos de l'auteur

"Il faut souffrir pour être beau"...Supporter de l'OM mais toujours moche In Russell Westbrook we trust #whynot

Poster un commentaire

consectetur nec ut id odio eget Phasellus vel, quis