Coupe d’Europe (J1) : Toulouse, Clermont et le Racing assurent, le LOU et La Rochelle déçoivent

Première journée de la Coupe d’Europe de rugby en ce week-end de novembre : 7 équipes françaises sur le pont, des internationaux encore en repos, et des matchs à grosse intensité dans ce gratin du rugby européen.
Des Tricolores qui ont un compte équilibré, avec trois belles victoires de Toulouse, Clermont et le Racing, et des Irlandais déjà en forme et surtout en phase avec leurs ambitions, qui ont réussi un 4/4 pour cette première journée.

 

L’équipe du week-end : Clermont cartonne les Harlequins

Pour l’ouverture de la Coupe d’Europe version 2019/2020, les Clermontois recevaient une équipe qu’ils connaissent déjà parfaitement, pour les avoir joués plusieurs fois sur les dernières saisons.

Les Harlequins se présentaient à Marcel Michelin avec, comme d’habitude pour les équipes anglaises, la ferme envie de rivaliser tant physiquement que tactiquement.

Il n’en fut rien : une prestation majuscule des hommes de Franck Azéma, 7 essais inscrits et pas la moindre frayeur à l’horizon dans cette rencontre à sens unique, conclue sur le score de 53-21

Et si Morgan Parra est annoncé avec insistante loin de l’ASM pour les prochaines saisons, il n’empêche que le demi-de-mêlée aura encore sorti un match solide, marquant au passage 14 points et s’affirmant encore et toujours comme le leader des Jaunards.

 

Le match du week-end : Le Racing dompte les Saracens

C’était la grosse affiche de ce premier week-end de Coupe d’Europe, avec une énorme opposition entre le Racing et les Saracens, tenants du titre.

Le contexte a sûrement dû jouer son rôle, car il faut rappeler que les Anglais sont sous le coup d’un retrait de point incroyable en championnat du fait du non-respect (pour rester poli) du salary cap.

Ajoutons à cela que la plupart de leurs internationaux du XV de la Rose sont en repos, et c’est une équipe remodelée qui affrontait les Racingmen dimanche après-midi.

Mais cela doit-il enlever quelque chose à l’incroyable performance des Franciliens ? Que nenni !

Les hommes de Laurent Travers ont fait le match qu’il fallait, emmenés par un Virimi Vakatawa en forme olympique : une victoire bonifiée 30-10, et un sentiment de domination total pendant une bonne partie du match, où les Anglais n’auront eu qu’à défendre.

 

Le joueur du week-end : Garry Ringrose (Leinster)

La petite pépite irlandaise du Leinster et du XV du Trèfle, véritable révélation de ces dernières saisons, a fait parler la poudre.

Face à un Benetton Trévise qui ne cesse de progresser, l’ailier de 24 ans a marqué la bagatelle de 3 essais, portant son équipe jusqu’à la victoire (et le bonus offensif) 33-19 !

Une preuve de plus, s’il en fallait une, que le réservoir irlandais n’est pas tari, loin de là…

L’essai du week-end : Peceli Yato (Clermont-Ferrand)

Le troisième ligne fidjien a encore fait parler sa puissance et son sens du jeu face aux Harlequins, inscrivant un doublé au cours de cette rencontre de haute-volée.

Le deuxième est un modèle de puissance et de maîtrise : après un relais de Raka en puissance, Parra éjecte pour Lopez, qui envoie le ballon pour Yato lancé comme un obus.

Ce dernier, seul derrière la défense anglaise, conserve et décide de s’enfoncer un peu plus encore.

Sans soutien disponible, il termine le coup malgré l’ailier des Harlequins sur le dos, pour aplatir en puissance son deuxième essai personnel !

 

On a aimé : Toulouse revient de loin

Le Stade Toulousain n’est pas mort, qu’on se le dise !

Les protégés d’Ugo Mola ont cependant bien failli passer à la trappe à Gloucester, après une première mi-temps ratée, où les Rouges et Noirs sont rentrés aux vestiaires sur le score de 20-9.

Heureusement, le pied de Ramos et l’essai de Bézy ont permis aux 1/2 finalistes de l’année passée de repasse devant et de l’emporter en Angleterre.

Un résultat qui devrait compter, et qui laisse augurer des ressources mentales importantes pour les Haut-Garonnais.

 

 

On n’a pas aimé : Le LOU et La Rochelle passent totalement au travers

Si les résultats ont plutôt été bons pour les clubs français, deux équipes n’ont malheureusement pas été à la hauteur.

Le LOU, pourtant flamboyant en championnat, a pu mesurer l’écart qu’il y avait entre le Top 14 et la “grande” Coupe d’Europe : face à Northampton, les hommes de Pierre Mignoni ont sombré au Franklin’s Garden, et n’ont pas vraiment rivalisé face à un habitué de la compétition (défaite 25-14).

Si les Rhodaniens n’ont pas forcément à s’en faire au vu de la qualité de leur effectif, il est une autre équipe qui peut par contre avoir quelques craintes pour son avenir : La Rochelle a également connu une belle déconvenue à domicile, où ils sont d’habitude très solide.

En effet, dans un Marcel Deflandre acquis à leur cause, les Maritimes ont subi la loi d’une très solide formation d’Exeter, encaissant la bagatelle de 31 points, et laissant même le bonus offensif aux Anglais sur cette rencontre !

 

Les résultats de la première journée : 

A propos de l'auteur

Toujours à l'affût d'un résultat sportif, et toujours prêt à en parler autour d'une bonne bière ! Rugby, foot, tennis, et bien d'autres sports encore...

Poster un commentaire

vulputate, ut id felis ut elit. ut ut at dolor. ipsum Lorem