Cyclisme

Critérium du Dauphiné : David Gaudu optimiste pour la suite et le Tour de France

14ᵉ de la 7ᵉ étape de ce Criterium du Dauphiné relégué à 2 minutes 18 et à plus de 7 minutes 43 au classement général à la veille de l'arrivée finale, David Gaudu fait le point après la montée de Samoëns 1600 en restant optimiste à quelques semaines du Tour de France.

David Gaudu s'est senti mieux que la veille sur cette avant-dernière étape du Critérium du Dauphiné remporté par Primoz Roglic. Le Français monte en puissance en vue du Tour de France qui débutera fin juin d'Italie. Une Grande Boucle sur laquelle le coureur de la Groupama FDJ a placé beaucoup d'attentes. À l'issue de la montée vers Samoëns 1600, le Français a fait le point :

“J'ai voulu voir quelles étaient mes limites dans la montée, j'ai été jusqu'à 99,9% de l'explosion dans les roues et j'ai fini comme j'ai pu, avec les tripes. La forme n'est pas si mal pour un Dauphiné. Il y a encore une marge de progression.”

David Gaudu veut attendre avant le Tour de France

Dernier gros test avant la Grande Boucle, le Criterium du Dauphiné n'a pas forcément rassuré les fans du grimpeur breton. Mais sa montée en puissance en vue de son objectif cet été va prendre encore un peu de temps. Dans des propos retranscrits par le journal l'Équipe, le Français affirme qu'il veut continuer à travailler.

“Évidemment, j'aurais bien voulu me tester face aux favoris mais comme je ne suis pas encore au top, on va attendre et se focaliser sur ce qu'on est venu chercher ici, c'est-à-dire faire le mieux possible. On ne s'est pas fixé d'objectifs, on veut faire le travail à bloc avec l'équipe dans les ascensions.”

Passionné de sport et des Girondins de Bordeaux. Bercés par les arrêts de Cédric Carrasso, les coups de casque de Wendel et la finesse de Yoann Gourcuff dans un stade Chaban-Delmas en feu ! Fan de la Ligue des talents, sans oublier les coups de volant de Fernando Alonso, les attaques de Thibaut Pinot ou les atémis du général du ring Gunther.

Dernières publications

En haut