Cyclisme

Critérium du Dauphiné – étape 6 : Valverde le plus fort, Lutsenko prend le jaune

Dans une étape parcourue sur un rythme effréné, c’est Alejandro Valverde qui s’impose à 41 ans. C’est la première victoire World Tour pour l’Espagnol en deux ans. Lukas Pöstlberger perd sa tunique jaune au profit d’Alexey Lutsenko, la formation Astana place deux coureurs sur les plus hautes marches du classement général. 

La route va s’élever pour les trois dernières étapes de ce Critérium du Dauphiné. Aujourd’hui 167,2 km reliant Loriol-sur-Drôme au Sappey-en-Chartreuse. Au programme un début d’étape plat propice à la formation d’une échappée. Dans le final, les coureurs devront gravir le col de la Placette (5,9 km à 6,2%). Ils enchaineront avec le col de Porte (7,4 km à 6,8 %), la Côte de la Frette (3,7 km à 5,4 %). Pour finir la côte de 3,3 km à 6,2%, vers le Sappey-en-Chartreuse.

profil étape 6
Source : ASO

Le peloton part sur les chapeaux de roues, les vingt premières minutes d’étape étant parcourues à 48,4 km/h. Aucune échappée n’arrive à sortir jusqu’aux 40 km. Quatorze coureurs partent donc à l’assaut de cette première étape montagneuse. Craddock (EF Nippo), Le Gac (Groupama-FDJ), Perez (Cofidis), Van Avermaet (AG2R Citroen), Goldstein (Israel Start-Up Nation), Pichon (Arkéa Samsic), Holmes (Lotto-Soudal), Bystrøm (UAE), Cerny (Deceuninck), Bernard (Trek-Segafredo), Peak (BikeExchange), Salmon (DSM), Bonnamour (B&B) et Bakelants (Intermarché-Monty-Gobert) sont à l’avant. Derrière, Loïc Vliegen abandonne la route du Dauphiné.

Astana met en route

L’échappée n’a jamais compté plus de trois minutes d’avance et va exploser dans le col de Porte. Les coureurs roulent sur un rythme d’enfer. L’échappée a parcouru près de 105 km en deux heures. Cela signifie que les coureurs évoluent à une vitesse moyenne supérieure à 50 km/h. Dès le début du col de Porte, Astana prend les choses en main et imprime un tempo très élevé. Le maillot jaune Lukas Pöstlberger lâche prise. Devant, Lawson Craddock part seul devant et passe le sommet du col de Porte en tête. Dans le peloton, Movistar se joint à Astana en tête pour son leader Miguel Ángel López. L’avance fond comme neige au soleil. L’homme de tête ne compte que 27 s d’avance à 15 km de l’arrivée. Louis Meintjes tente de sortir en vain. Après un beau numéro, Lawson Craddock est repris à 3 km par le Sud-Africain. Miguel Ángel López est le premier des favoris à lancer les hostilités mais il est repris à l’approche de la dernière côte. David Gaudu tente de sortir, mais derrière Tao Geoghegan Hart contrôle et Sepp Kuss contre dans la foulée. Un final très débridé par les multiples attaques fatales à plusieurs outsiders pour l’étape. Tao Geoghegan Hart lance le sprint de très loin. À 100 m, le Britannique est repris par Alejandro Valverde. L’ancien champion du monde dépose le vainqueur du Giro 2020 et s’attribue l’étape.

Movistar a roulé dans le col de Porte pour Alejandro Valverde. L’équipe espagnole a parfaitement géré le final. Alexey Lutsenko prend le maillot jaune après la défaillance de Lukas Pöstlberger. 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire