Cyclisme

Cyclisme : Le récap de la semaine

Brambilla victoire

La saison est définitivement bien lancée ! Les courses françaises battent leur plein, le WorldTour débute enfin. We Sport vous propose une rétrospective de ce qu’il ne fallait pas manquer cette semaine.

Tour des Alpes-Maritimes et du Var : la surprise Brambilla surclasse les favoris dans la Madone

Vendredi commençait dans le Var un des événements majeurs de cette semaine. Certains des meilleurs cyclistes actuels se retrouvaient pour s’affronter dans le sud de la France : Quintana, Pinot, Geoghegan Hart, Fuglsang ou encore Gaudu étaient présents pour ne citer qu’eux. Au programme, deux premières étapes légèrement accidentées pour se mettre en jambe, avant un final montagneux avec en juge de paix le col de la Madone.

Vendredi, c’est un final pour puncheur qui voit Bauke Mollema s’imposer et prendre le maillot jaune de leader. Les favoris restent dans la course et se tiennent tous en une poignée de seconde.

Le lendemain, c’est le Canadien Michael Woods qui met tout le monde d’accord et fait coup double : victoire d’étape et 1ère place au classement général.

Enfin, c’est aujourd’hui, dans une course folle que s’est décidé le classement final. En effet, c’est l’Italien Gianluca Brambilla (Trek-Segafredo) qui a éteint les espoirs de ses adversaires. Parti dans le col de la Madone, il fera la descente en compagnie de Valentin Madouas, avant de le lâcher à la pédale. Les efforts de Woods et des autres favoris n’y feront rien, c’est bien l’Italien qui s’impose au classement général avec 5 secondes d’avance sur le deuxième.

 

UAE Tour : Une première étape mouvementée, un sprint maitrisé pour Van Der Poel

On bascule maintenant du côté des Émirats arabes unis où la première étape de l’UAE Tour a eu lieu aujourd’hui. Cette épreuve marquait le retour à la compétition de nombreux cadors : le vainqueur du Tour de France Tadej Pogačar, le champion du monde de cyclo-cross Mathieu Van der Poel, ou encore le vétéran Chris Froome. Le vainqueur de l’an dernier Adam Yates était lui aussi bien présent.

Cette première étape était promise aux sprinters, et on s’attendait à un après-midi calme sous le soleil émirati. Ce ne fut pas l’avis de tous et les coups de bordures se sont enchainés tout le long de la course : à 40 km de l’arrivée, on trouvait un groupe à l’avant de seulement une cinquantaine de coureurs.

C’est donc un sprint en petit comité qui s’est déroulé, avec en grand vainqueur le Néerlandais Mathieu Van der Poel, à qui le sable réussit décidemment. Le petit-fils de Raymond Poulidor continue son ascension irrésistible et envoie un message fort à la concurrence.

C’était encore une fois une semaine riche en émotions sur les courses cyclistes à travers le monde. Du Var aux Émirats, on a vu du beau spectacle. On en demande encore !

Crédit photo : Dylan Meiffret0

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
pulvinar adipiscing neque. ultricies id porta. mi, elit. leo ipsum odio