Sports Hippiques

Équitation : le bilan des JO de Tokyo

Moins médiatisée que le handball, l’athlétisme ou encore le football en France, l’équitation a tout de même intéressé le grand public cet été à Tokyo. On dresse le bilan de la discipline lors des derniers Jeux olympiques.

Tokyo, une petite médaille pour la France

Les Jeux olympiques terminés, le quinté du jour, les paris turf et autres réunions hippiques vont reprendre leurs droits ces prochains jours en France. Mais avant de basculer dans un quotidien qui nous aura manqué ces derniers mois, épidémie oblige, prenons le temps de faire un rapide bilan des compétitions équestres disputées à Tokyo. Avant d’accueillir les plus grands talents hippiques à Paris en 2024, l’heure est à la remise en question du côté français.

Car, avec une seule médaille décrochée au Japon, celle de bronze sur le concours complet par équipe, on ne peut pas dire que la délégation française s’est régalée à Tokyo. Comme rapidement attendu par les différents bookmakers, ce sont davantage les talents d’Allemagne et de Grande-Bretagne qui se sont illustrés, à l’image de la victoire de Julia Krajewski sur le concours complet en individuel, de l’Allemagne sur le concours de dressage par équipe, ou encore des quatre médailles récoltées par la Grande-Bretagne sur les différentes épreuves. Ben Maher, médaillé d’or sur le saut en individuel, a notamment marqué les esprits sur Explosion W. 

Liste des médailles d’or aux Jeux olympiques de Tokyo

 

Concours individuels

Concours complet – Julia Krajewski (Allemagne)

Dressage – Jessica von Bredow-Werndl (Allemagne) 

Saut d’obstacles – Ben Maher (Grande-Bretagne)

Concours par équipe

Concours complet – Grande-Bretagne

Dressage – Allemagne

Saut d’obstacles – Suède

Alors que l’édition 2024 de Paris approche à grands pas, l’équitation française devra donc mettre les bouchées doubles pour s’illustrer, elle qui reste la troisième fédération du pays en termes de licenciés. Pour rappel, la France avait obtenu l’or sur le concours complet et le saut d’obstacles par équipe en 2016, le savoir-faire est donc bien là dans l’Hexagone. Rendez-vous dans trois ans maintenant, pour une reprise de pouvoir attendue. En attendant, la discipline continue de se développer sur le territoire avec, comme récent exemple, l'inauguration d’une piste pour les trotteurs sur l’hippodrome de Gournay-en-Bray en juillet dernier.

Dernières publications

En haut